FAO.org

Home > About FAO > Who we are > Diretor-Geral > Notícias > Notícia artigo

Le Directeur général rencontre le Président de la République du Togo


Le Directeur général rencontre le Président de la République du Togo

6 novembre 2013, Lomé, Togo - Le Président de la République du Togo a reçu le Directeur général dans le cadre d'une réunion bilatérale en présence du Ministre de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche ainsi que de son Directeur de Cabinet.

Le Directeur général et le Président ont évoqué les progrès significatifs du Togo dans la réalisation de l'objectif du millénaire pour le développement numéro 1. M. Graziano da Silva a félicité le Président de la République car le nombre de personnes souffrant de la faim au Togo a considérablement diminué, et lui a prodigué ses encouragements pour atteindre l'objectif du Sommet de l'alimentation de 1996 (réduire de moitié, d'ici à 2015, le nombre de personnes souffrant de la faim).

Le Président togolais a exprimé le souhait de voir la FAO soutenir toujours plus les projets de son gouvernement dans la lutte pour éradiquer la faim, notamment avec un programme de prestations en espèces dont le lancement est prévu en janvier 2014. Le Directeur général et le Président de la République ont passé en revue les risques afférents au lancement d'un tel programme et les solutions pour en atténuer les effets.

Le Directeur général a présenté l'expérience de la FAO en Amérique latine et a évoqué la possibilité que le Togo se joigne au projet PAA Afrique (Achats par les Africains et pour les Africains), une initiative de coopération sud-sud mise en oeuvre par la FAO, le PAM et cinq pays africains. Le PAA fait le lien entre petits exploitants agricoles et marchés institutionnels locaux, en particulier pour ce qui concerne les programmes de repas scolaires, permettant aux agriculteurs de s'impliquer davantage dans la production et la commercialisation des aliments, tout en les aidant à compléter et diversifier les régimes alimentaires.

Le Cadre de Programmation Pays, signé avec le gouvernement du Togo et qui englobe les priorités sur lesquelles les deux parties sont tombées d'accord, a fait l'objet de discussions. Au nombre de ces priorités figure le soutien au Togo pour qu'il assure un rôle de réserve régionale pour les zones déficitaires du Sahel.