FAO.org

粮农组织主页 > 关于粮农组织 > 我们是谁 > 总干事 > 新闻资料库 > 新闻报道

Le Directeur Général de la FAO promeut un partenariat renforcé avec la société civile au Sénégal et en Afrique

Photo: ©FAO/Eric Ahounou
Photo de famille des Représentants de la société civile au Sénégal avec le Directeur Général de la FAO, José Graziano da Silva et des collègues de la Représentation de la FAO au Sénégal

31 Octobre 2013, Dakar, Sénégal – Le Directeur Général (DG) de la FAO, José Graziano Da Silva a rencontré, jeudi à Dakar,  la société civile sénégalaise, en marge de sa participation au Forum de Haut Niveau sur la résilience, organisé par le CILSS et la Banque Mondiale en Mauritanie puis au Sénégal, les 30 et 31 octobre 2013.

M. Graziano Da Silva a reçu 8 organisations de la société civile du Sénégal et de l'Afrique de l'ouest dont Mr Cissokho, Président d’honneur du Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA), pour partager avec eux la nouvelle approche de la FAO qui vise à nouer des partenariats renforcés aussi bien avec le secteur privé que la société civile.


Pour le Directeur Général de la FAO, ces rencontres seront encouragées à l’avenir; il a également invité les partenaires de la société civile à s’impliquer dans l’espace de dialogue qui leur est ouvert dans le cadre de l'Année Internationale de l’Agriculture familiale, en 2014.

Les acteurs de la société civile ont félicité M. Graziano Da Silva pour avoir souhaité les rencontrer en marge du Forum. Pour la Représentante de l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO),  Mme  Khady Fall Tall, « ce type de rencontre est une première » qu’il faudrait perpétuer. Selon elle, tout comme pour les autres acteurs de la société civile qui ont répondu  à cette invitation du DG de la FAO, « l’important est de passer à des actes concrets» pour réaliser les ambitions que tous ont, pour une agriculture africaine attractive et durable. Ils ont souhaité la mise en place de cadres de concertation où la société civile sera réellement impliquée, surtout avec la participation des jeunes et des femmes, « souvent marginalisés ». 

Les représentants de la société civile dont le Forum civil et le mouvement «  Yen a marre » ont aussi évoqué les problématiques liées au foncier et au financement de l’agriculture en souhaitant la mise en place des Directives volontaires sur le foncier et de taxes sur le secteur des mines.

Le Directeur Général de la FAO a encouragé les acteurs présents à cette réunion à s’approprier les Directives récemment adoptées par les pays membres de la FAO.