Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Atelier national sur l’avant projet de loi pastorale au Cameroun

Atelier national sur l’avant projet de loi pastorale au CamerounL’ atelier national d’enrichissement et de validation de l’avant projet de loi sur le pastoralisme au Cameroun s’est tenu le 10 mai 2012 à Yaoundé L’atelier a eu pour objectif d’enrichir et de valider l’avant projet de loi sur le pastoralisme par les différents acteurs concernés par cette activité, notamment les délégués des Départements et des Régions, et des représentants des Ministères, des Associations Pastorales, des Projets et des partenaires au développement.

L’avant projet de Loi amendé par les participants lors de l’atelier permettra d’améliorer la gestion des ressources pastorales à travers :

le classement des espaces pastoraux en périmètres pastoraux aménagés, en pâturages communaux et communautaires, et en pâturages aménagés ;

la réglementation de l’utilisation des ressources naturelles ;

la mise en place des instruments de mise en œuvre et de suivi des mesures ci-dessous ;

l’amélioration de l’insécurité foncière ;

la définition et la sécurisation des zones affectées aux exploitations pastorales ;

la réduction de nombreux conflits agro-sylvo-pastoraux entre les différents usagers des ressources naturelles ;

l’utilisation rationnelle des ressources naturelles.

L’étape suivante, après l’atelier, consiste à préparer trois textes d’application de l’avant projet de Loi. Le premier porte sur le mécanisme de financement de la mise en œuvre de l’avant projet de loi. Le second a trait à l’organisme qui s’occupe de la mise en œuvre (Office National de Développement de Pastoralisme) et le troisième se rapporte à l’organe de suivi et d’orientation ( Conseil National de Pastoralisme). Un Consultant national sera recruté pour préparer lesdits textes. L’assistance de la FAO au Gouvernement camerounais est apportée à travers le projet d’appui à l’amélioration de la gestion des ressources pastorales. Ce projet, qui bénéficie d’un financement de 393 000 dollars EU, est mis en œuvre depuis septembre 2010.

Voir l'abum de l'évènement