Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Validation du Cadre de Programmation Pays (CPP) de la FAO au Tchad pour la période 2012-2016

©FAO SFC De la droite vers la gauche, les ministres de l’environnement et des ressources halieutiques, Mahamat Béchir Okormi, du développement Pastoral et des Productions Animales, Dr Mokhtar Moussa, de l’Agriculture et de l’Irrigation, Djimé Adoum, avec les Représentants de la FAO, Germain Dasylva et de la BAD, Michel Cyr Djiena -Wembou

Organisé conjointement par le Gouvernement et la Représentation de la FAO au Tchad, l’atelier de validation du CPP a regroupé le 13 décembre 2012 à N’djamena les Ministères en charge du développement rural (Agriculture et Irrigation ; Développement Pastoral et Productions Animales ; Environnement et Ressources Halieutiques, Hydraulique Urbaine et Rurale) et leurs structures spécialisées, les partenaires techniques et financiers, la société civile et le secteur privé.

Le CPP définit les priorités de la collaboration entre la FAO et le Gouvernement du Tchad ainsi que les résultats à atteindre pour la période 2012-2016 afin de soutenir les objectifs nationaux en matière d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de développement rural. Ce nouvel outil de planification, de mobilisation de ressources et de dialogue avec les partenaires qui a été adopté, devra permettre, à terme, d’améliorer l’efficacité, l’efficience et l’appropriation de l’assistance de la FAO au Tchad.

Sur la base des avantages comparatifs de la FAO, de son mandat et de ses capacités de mobilisation des ressources et de mise en œuvre, le Gouvernement du Tchad et la FAO ont convenu à travers le CPP de concentrer leur coopération autour des quatre domaines d’intervention prioritaires suivants :

Le développement de filières porteuses ;

La prévention et la gestion des risques de catastrophes ;

La gestion durable des ressources naturelles ; et

L’appui aux politiques et stratégies de développement rural.

Le CPP, propriété conjointe du Gouvernement et de la FAO, a été formulé en concertation avec les Partenaires Techniques et Financiers par le personnel de la FAO et les experts des quatre Ministères cités plus haut. L’ensemble des parties prenantes a été informé et consulté tout au long du processus de formulation lancé en juillet 2012.


L’atelier de validation du CPP a été honoré par la présence des trois Ministres directement en charge du développement rural et de celle du Représentant de la Banque Africaine de Développement, Président du Comité des Partenaires Techniques et Financiers du Tchad.

Sous la co-présidence du Ministère de l’Economie et du Plan et du Programme Alimentaire Mondial, les participants à l’atelier ont examiné et validé techniquement le document du CPP en raison de la pertinence de ses orientations. Seules quelques observations mineures ont été formulées et prises en compte. Le document sera endossé officiellement par le Gouvernement du Tchad et la FAO dans les prochains jours.

 Voir l'album de l'évènement