Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 
Des Centres incubateurs de micro-entreprises image presse

Des Centres incubateurs de micro-entreprises de production et transformation du manioc pour booster la filière manioc en RD Congo


Kinshasa, 12 mai 2014 -- L'établissement d'un cadre de coordination et d'accompagnement des acteurs de la filière manioc est le but recherché par le projet « Appui à la promotion de la chaine de valeurs de la filière manioc en République Démocratique du Congo », financé par la FAO, dans le cadre de son Programme de Coopération Technique, pour une durée de deux ans, en réponse à une requête formulée par le Gouvernement Congolais.

Considéré comme pilote, le projet sera mis en oeuvre dans les provinces du Bas-Congo, Kinshasa et Bandundu en collaboration avec le Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural, avec l'appui du Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI), de l'Agence Nationale de Promotions des Investissements (ANAPI) et la facilitation de l'ONG-Netherlands Development Organisation (SNV) pour les formations et le financement des micro-entrepreneurs. Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la FAO orientée vers la promotion d'un développement progressif des filières agricoles commerciales témoignant d'une grande compétitivité. L'application de l'approche filière facilitera également l'accès aux intrants, à la terre, aux techniques améliorées et aux services financiers.

Ce projet qui est lancé officiellement ce lundi 12 mai 2014, à Kinshasa, par le Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, aidera à renforcer les capacités organisationnelles et techniques des communautés villageoises, des associations et groupements paysans et autres partenaires de la filière et permettra également d'intensifier et diversifier la production par la maîtrise et l'appropriation des itinéraires techniques à travers les ''Champs Ecoles Paysans''.

Il vise également à créer des centres incubateurs de micro-entreprises rurales pour un changement social progressif des producteurs et transformateurs du manioc en potentiels entrepreneurs de la filière manioc et pour la capitalisation des acquis du projet sous forme de modèles susceptibles de servir de base à une généralisation dans le pays.

La FAO qui soutient l'émergence des techniques de transformation pour conférer une valeur ajoutée aux produits agricoles, facilitera à travers ce projet, non seulement l'accès aux marchés des produits mais aussi, la transformation, le conditionnement, le stockage, la promotion des sous-produits, l'application des mesures sanitaires et les synergies avec les autres initiatives pour contribuer à consolider le développement de la filière.

Au terme de deux ans, il est attendu la création de conditions favorables au développement de la filière manioc, l'amélioration de la production et la productivité du manioc dans l'aire du projet, la facilitation de la transformation du manioc en produits à plus forte valeur marchande et l'augmentation des produits et sous-produits commercialisés. Ceci entraînera l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des revenus des populations cibles en appliquant de façon appropriée le concept de chaîne de valeur intégrant la production, la transformation, la commercialisation et la structuration des producteurs.

Contacts
Xavier FARHAY
Communications Officer (DRC)
(+243) 824158265
Xavier.farhay@fao.org
FAO-CD@fao.org
+243812606089