Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Formation sur l'évaluation des capacités phytosanitaires dans les pays de la CEEAC et de la CEMAC

©FAO TCHAD Du 02 au 11 juillet 2012, le Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique Centrale organise à Libreville, une formation sur l’évaluation des capacités phytosanitaires dans les pays de l’Afrique Centrale. Cette formation rentre dans la cadre du projet TCP/RAF/3312 « Appui au renforcement des capacités phytosanitaires dans les pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC ». L'objectif principal de ce projet est de renforcer le cadre technique, institutionnel et réglementaire desdits pays dans le domaine phytosanitaire afin de faciliter le commerce en produits agricoles et participer pleinement dans le cadre international pour la protection des végétaux qui comprend l'élaboration de normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMP), pour la sauvegarde des ressources végétales, la collecte d'informations, l'échange et la réglementation des mouvements transfrontaliers des végétaux et produits végétaux.

Les systèmes de protection phytosanitaires mis en place dans les pays de l’Afrique Centrale présentent de nombreuses faiblesses tant sur le plan réglementaire que sur le plan institutionnel. Cette formation sur l’évaluation des capacités phytosanitaires (‘Phytosanitary Capacity Evaluation’ (PCE)), est le point de départ de nombreuses activités de renforcement des capacités dont l’objectif est de corriger les faiblesses techniques, institutionnels et réglementaires dans le domaine phytosanitaire. L’application de l’outil PCE sera effectuée sous la supervision générale du Secrétariat de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV).

La formation comporte deux volets :


Un volet regroupant dix (10) cadres des Organisations Nationales de Protection des Végétaux (ONPV) des 10 pays de la CEEAC et de la CEMAC, choisis sur la base des termes de référence élaborés à cet effet. Ils seront chargés de l’application de l’outil PCE dans leurs pays respectifs.

Un volet regroupant dix (10) experts juristes, choisis comme consultants nationaux, qui seront chargés de la revue ou l’élaboration des textes nationaux en matière phytosanitaire en conformité avec les instruments internationaux tels que la CIPV et les accords Sanitaires et Phytosanitaires (SPS) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

La formation sera dispensée par un expert de la Division Droit et Développement de la FAO (LEGN) pour ce qui concerne les modules destinés aux juristes et par un expert du Secrétariat de la Convention Internationale pour la Protection des Végétaux (CIPV). Ils seront assistés par un consultant international spécialisé dans la protection des végétaux.