Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Séminaire sous régional sur la nouvelle flambée des prix des produits alimentaires en Afrique Centrale

Recommandations

Aux Etats membres

  • De respecter les différents engagements pris (Déclaration de Maputo 2003 qui demande d’affecter au moins 10 % des budgets nationaux au secteur agricole afin d’atteindre au moins 6 % de croissance annuelle moyenne et la Déclaration d’Abuja 2006 sur les engrais) ;
  • De mettre en œuvre les mesures prises à l’issue de la Concertation ministérielle sur la crise alimentaire tenue à Kinshasa les 28 et 29 juillet 2008 ;
  • De renforcer fortement les capacités des structures en charge des statistiques agricoles et favoriser la recherche agricole ;
  • D’accélérer le processus devant aboutir à la signature du Pacte PDDAA (Programme Détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique) du NEPAD, du PNIA (Programme National d’Investissement Agricole) et de SA (Sécurité Alimentaire) ;
  • De mettre en place des politiques et des stratégies de développement agricole et rurale y compris le cadre législatif et réglementaire ;
  • De promouvoir la fabrication locale / régionale du matériel agricole, et des semences et des intrants ;
  • D’améliorer les infrastructures de transports et de stockages au profit des zones rurales de production ;
  • De promouvoir et de valoriser les produits locaux (produits d’élevage et de pêche, banane, racines, tubercules, cultures maraichères et produits forestiers non ligneux etc.) ;
  • De rendre opérationnelle la libre circulation des biens et l’accès au marché intra- communautaire ;
  • De lutter contre des situations d’exclusivité et d’oligopole ;
  • D’homologuer les barèmes des prix et de veiller à l’étiquetage et l’affichage des prix ;
  • De vulgariser l’usage des instruments de poids et des mesures dans la vente au détail ;
  • D’exonérer les taxes sur les équipements et intrants agricoles ;
  • De lutter contre la parafiscalité ;
  • De respecter les engagements concernant le mécanisme de financement communautaire de la CEEAC (Contribution communautaire d’intégration CCI) ;
  • De prendre en compte les directives du guide pour l’action à l’intention des pays confrontés à la flambée des prix des denrées alimentaires.

A la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC)

  • D’appuyer davantage les politiques d’intégration régionales et de renforcement des capacités institutionnelles des Etats ;
  • De mobiliser des financements nécessaires à la mise en œuvre des politiques ;
  • De veiller à la mise en œuvre effective du PDDAA aux niveaux national et régional (Pacte PDDAA régional et Programme Régional d’Investissement Agricole -PRIA).

A la FAO

  • De poursuivre les appuis techniques et financiers à la CEEAC, aux Etats membres et aux groupements professionnels agricoles dans la conception et la mise en œuvre de leurs programmes respectifs ;
  • D’appuyer la CEEAC dans la mise en place d’un système régional d’information sur la Sécurité Alimentaire (SRISA).

Aux participants

D’assurer une large vulgarisation du contenu de la présente feuille de route et de soutenir la mise en œuvre des différents engagements par leurs ministères respectifs.