Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Gabon : formations sur les principes de base et de gestion des organisations des producteurs agricoles

©Coopération TCHAD-VIETNAM-FAO Financé par la Coopération japonaise, le projet conjoint de Renforcement de la Sécurité Humaine à travers la réduction de la pauvreté et le développement social durable des réfugiés et des communautés locales au Gabon (UNJP/GAB/011/UNO) regroupe 5 agences du Système des Nations Unies (le HCR, l’UNICEF, l’OMS, le PNUD et la FAO). Ces dernières ont mis en commun leurs efforts pour soutenir les populations vulnérables de 4 provinces du Gabon (Nyanga, Ngounié, Haut-Ogooué et Ogooué-Lolo) à travers le micro crédit, l’éducation et la santé primaire comme vecteurs d’intégration sociale. Les actions de la FAO dans cette approche inter agence s’articulent autour du renforcement des capacités des petits producteurs vivriers et maraîchers, individuels ou en associations (composés de réfugiés et de locaux) à travers :

la provision en petit matériel, semences et matériel végétal ;

formations en techniques agricoles, diversification, gestion, transformation (notamment du manioc) ;

structuration des organisations ;

techniques de commercialisation.

Dans ce cadre, la FAO a organisé du 20 au 30 mars 2012, deux formations sur les principes de base et de gestion des organisations des producteurs agricoles (création, structuration et fonctionnement) dans les localités de Franceville (Province du Haut-Ogooué) et de Koulamoutou (Province de l’Ogooué-Lolo). Ces formations ont réuni 51 personnes dont 63% issues des communautés locales, 27% de réfugiés et 10% d’agents du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural.

Structurées en trois thèmes (gestion administrative d’un groupement ; gestion comptable et financière simplifiées ; conception d’un modèle pratique d’une coopérative agricole), lesdites formations étaient basées sur des exposés, des travaux de groupes ponctués d’exercices pratiques et des restitutions en plénière. A l’issue des travaux, les bénéficiaires ont été invités à en faire la restitution au sein de leurs groupements respectifs.

La prochaine formation aura lieu au courant de ce mois d’avril 2012 dans les mêmes localités et concernera les techniques de production agricole et de diversification (maraîchage, cultures vivrières). Elle fera l'objet essentiellement de travaux pratiques sur des parcelles. Les bénéficiaires ayant des activités de transformation du manioc bénéficieront d'une formation qui permettra d'améliorer leurs techniques de transformation et de conservation de cette culture. Les besoins en termes de petit matériel et semences ayant déjà été estimés, ces formations seront suivies de distributions d'intrants entre les mois de juillet et septembre 2012. Par ailleurs, une mission d'évaluation à mi-parcours est prévue conjointement en juin 2012 avec les autres agences partenaires, la Coopération japonaise et le Gouvernement Gabonais .

Voir l'abum de la formation sur les principes de base et de gestion des organisations des producteurs agricoles