Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Consultation régionale du programme EPT-2 dans le Bassin du Congo

 

La FAO, l’OMS et le CDC organisent la réunion régionale pour la planification stratégique du programme EPT-2 (Programme des menaces pandémiques émergentes).

 Yaoundé, 19 Juin 2014: La FAO, acteur clé des programmes de lutte contre l’IAHP et du programme EPT-1 notamment à travers le projet IDENTIFY qui est mis en œuvre conjointement avec la division conjointe FAO/AIEA, l’OIE et l’OMS. Le projet FAO IDENTIFY a permis le renforcement des capacités de diagnostic des laboratoires vétérinaires bénéficiaires à travers la fourniture d’équipements et de réactifs de laboratoire, la formation d’experts laboratoires sur des thématiques ciblées qui sont les techniques de diagnostic des maladies animales, techniques d’autopsie, l’accès au séquençage des pathogène et l’Assurance Qualité.

Réunis à Yaoundé, du 17 au 19 juin 2014, les participants sont venus, du Cameroun, de la République du Congo, du Gabon, du Rwanda, de la Tanzanie, du Nigeria, de la Guinée, du Kenya, et l’Ouganda.

Dans son discours d’ouverture, le Docteur Taïga, Ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries Animales a rappelé que plus de 75% de maladies humaines nouvelles, émergent ou ré-émergentes sont causées par des pathogènes provenant d’animaux ou de produits d’origine animale. Il a par la suite remercié l’assistance apportée au Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) par le projet IDENTIFY à travers la fourniture d’équipements et de réactifs de référence ainsi que des formations sur sites et à l’étranger, l’adoption de l’approche Qualité aux activités de diagnostic, l’amélioration des conditions de biosécurité et la présence effective aux activités des réseaux des laboratoires tels que le RESOLAB. (Plus de 75% de maladies humaines nouvelles, émergent ou ré-émergentes sont causées par des pathogènes provenant d’animaux ou de produits d’origine animale.)

Dans son allocution, Monsieur Maï Moussa ABARI, Représentant de la FAO au Cameroun a ressorti les défis que posent les menaces toujours croissantes de l’apparition de nouveaux pathogènes impose des efforts unifiés afin d’anticiper sur les futures menaces de pandémie avant leur apparition et de riposter efficacement le cas échéant.  La FAO se réjouit de l’opportunité qu’offre cette nouvelle génération de EPT financée par l’USAID.

Il ressort que le programme EPT-2 vise trois objectifs primordiaux :

La prévention de l’émergence de nouvelles maladies zoonotiques, la détection précoce de nouvelles menaces et le contrôle rapide et efficace.

Contact :

Abdourahman ZOURMBA

Communication

Représentation de la FAO au Cameroun

Email : Abdourahman.Zourmba@fao.org