Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Consultation régionale du programme EPT-2 dans le Bassin du Congo

LA FAO et le Brésil soutiennent le Programme d’alimentation scolaire à São-Tomé

São-Tomé-et-Príncipe, 22 août 2014- Une délégation d’experts de l’Agence brésilienne de coopération (ABC), du Fonds National pour le développement scolaire (FNDE) et la FAO, ont rencontré les représentants  du gouvernement de Sao Tomé et Principe, dans le but de discuter des stratégies pour le renforcement du Programme d’alimentation scolaire local.

« Nous sommes face à un processus de transition dans lequel le gouvernement prend un plus grand contrôle sur les mécanismes qui garantissent la sécurité alimentaire et la nutrition de notre population, l’exemple du Brésil et le savoir technique de la FAO vont certainement nous aider dans ce processus de consolidation de nos propres politiques publiques » a affirmé Alexandrina Vera Cruz, Coordinatrice Nationale du Programme d’alimentation scolaire national de Sao Tomé et Principe (PNASE).

Le programme régional va soutenir le développement du matériel pédagogique pour la création et la maintenance des jardins scolaires. En tant que partenaires du projet régional « Soutenir les programmes d’alimentation scolaire en Afrique : stratégies de nutrition et programmes dans les écoles », la FAO et le Brésil collaborent afin d’apporter  un soutien technique dans le domaine de l’éducation et de la nutrition scolaires. 

Une coopération Sud-Sud renforcée

 Avec le Programme National d’Alimentation Scolaire  (PNAE), le Brésil a acquis une expérience de plus de 50 ans dans l’exécution de programmes couronnés de succès. En effet, le pays a développé une véritable politique d’alimentation et de sécurité alimentaire, devenant ainsi une référence mondiale dans le domaine de l’alimentation saine en milieu scolaire.

Depuis 2007, à travers la coopération Sud-Sud, le gouvernement brésilien a apporté un support technique aux pays d’Amérique latine et de Caraïbes, ainsi que dans les pays lusophones d’Afrique et au Timor Est.

Dans ce partenariat avec la FAO, le Brésil contribuera au renforcement et à la durabilité des Programmes d’alimentation scolaire (SFPs) à travers des actions spécifiques, telles que la provision d’une assistance technique orientée vers la formulation et l’implantation de stratégies et de programmes de nutrition scolaire.

Contribuer à la bonne gouvernance souveraine

En renforçant les capacités institutionnelles et en initiant un cadre réglementaire pour la Loi nationale sur l'alimentation scolaire, le projet va s’aligner sur  Les directives volontaires  à l’appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (Droit à l’alimentation), et apportera aux parties prenantes locales, les capacités pour consolider la constitution de conseils régionaux d'alimentation scolaire afin de promouvoir une plus grande responsabilisation et  une plus grande appropriation.

Selon le ministre de l'Éducation, Jorge Bom Jesus: "Le gouvernement de Sao Tomé-et-Príncipe et le ministre de l'Éducation se réjouissent de recevoir le soutien technique du Brésil et de la FAO. Nous sommes convaincus que tout au long de cette collaboration, nous serons en mesure de consolider notre très jeune programme d'alimentation scolaire ".

Le 18 Août et 19 plus de 40 représentants d'institutions gouvernementales diverses, des membres de la communauté internationale, la société civile, des professeurs et des directeurs d'école se sont réunis dans la ville de Sao Tomé, afin de concevoir les principaux axes d'intervention du projet pays.

Ainsi, lors de la mise en œuvre du projet à Sao Tomé-et-Principe, les intervenants ont essentiellement convenu que le projet : appuiera la conception d'un cadre réglementaire pour la Loi nationale sur l'alimentation scolaire, développera du matériel pédagogique dans le domaine des jardins scolaires et de la nutrition et fera la promotion d’un partage de connaissance avec  le Brésil et d'autres pays participants.

Contact:

Mireles Mauricio

Coordonnateur régional du projet

Mauricio.Mireles@fao.org

Kacou-Amondji Hyacine

Chargée de communication

Hyacine.KacouAmondji@fao.org