Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Ouverture de l’Atelier des acteurs du projet IDENTIFY

©Ouverture de l’Atelier des acteurs du projet IDENTIFYLes travaux de la réunion de coordination et de programmation des Directeurs des Services Vétérinaires et des Directeurs de laboratoire des pays du Bassin du Congo bénéficiaires du projet IDENTIFY se sont ouverts le mardi 03 avril 2012 à Libreville dans les locaux de la FAO situés à la Cité de la Démocratie. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mr Lamourdia THIOMBIANO, Coordonnateur du Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique Centrale qui avait à ses côtés, le Docteur YAM, représentant l’OMS, et le Docteur Aubierge MOUSSAVOU, Directeur Général de l’Elevage du Gabon.

Dans son mot de bienvenue à l’attention des participants à cette réunion, le Dr Aubierge MOUSSAVOU s’est réjoui du choix porté sur le Gabon pour abriter cette importante réunion. A ce titre, elle a remercié la FAO et les Coordonnateurs du projet IDENTIFY. Elle s’est félicitée des actions déjà mises en œuvre par le projet et des espoirs qu’il suscite auprès des pays dans le cadre du renforcement des capacités des services de santé animale dans la région du Bassin du Congo.

Prononçant le discours d’ouverture, Mr Lamourdia THIOMBIANO a remercié le Gouvernement du Gabon pour avoir accepté l’organisation de cet atelier à Libreville avant de souhaiter la bienvenue aux participants. Il a ensuite noté le rôle joué par les services vétérinaires dans la santé animale, la sécurité alimentaire et indiqué que selon l’OIE, 60% des maladies humaines infectieuses connues sont d'origine animale, de même que 75% des maladies humaines émergentes. Ce sont ces raisons qui ont conduit les Nations Unies à lancer le concept « One Health » qui est une approche holistique intégrant les questions de santé animale et de santé publique. Pour Mr THIOMBIANO, ces données replacent la santé animale au cœur des politiques de santé publique. Il a toutefois noté que la diminution des financements internationaux en faveur des services de santé animale des pays africains qui a fait suite à la lutte réussie contre la grippe aviaire, reste une source d’inquiétude face aux crises sanitaires mondiales récurrentes. Par la suite, Mr THIOMBIANO a énuméré les actions positives posées par le Projet IDENTIFY avant de souligner le rôle important joué par l’USAID et les autres partenaires techniques que sont la FAO, l’OIE, l’UA/BIRA et l’OMS pour développer et mettre en œuvre des actions conjointes et rechercher une synergie pour faire face aux crises sanitaires mondiales. Il a enfin souhaité plein succès au déroulement de cette rencontre et déclaré ouvert les travaux de la réunion.

Au cours de cette première journée, les participants ont pu suivre les présentations suivantes :

Contexte du Projet IDENTIFY et recommandations de l’atelier d’Entebbe en Ouganda

Mise à jour sur l’exécution des activités du volet FAO du Projet IDENTIFY

Plan de Travail de l’année 3 de FAO/IDENTIFY (Niveaux régional et national)

Les activités de la Division conjointe FAO/AIEA dans le renforcement des capacités des labos et des réseaux en Afrique

Présentation du Cameroun, de la Centrafrique et du Congo

Ces différentes présentations ont fait l’objet de discussions constructives entre les participants. Il est à rappeler que cet atelier prend fin jeudi prochain et que les recommandations seront mise en ligne très bientôt.

Voir l'abum sur l'ouverture de l’Atelier des acteurs du projet IDENTIFY