Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Lancement d'un projet sous-régional pour le renforcement des Comités Nationaux du Codex

©FAO SFC Discours de M. Philémon Yang, Premier Ministre du Cameroun lors de la cérémonie officielle de signature.

Le mardi 29 janvier, premier jour de la 20ème session du Comité FAO/OMS de coordination pour l'Afrique (CCAFRICA), a eu lieu la cérémonie officielle de signature par les Gouvernements du Cameroun, du Gabon et de la République Centrafricaine du nouveau Projet de Coopération Technique (PCT) sous régional d'Appui au renforcement des capacités des Comités Nationaux et Points de Contact du Codex Alimentarius, pour trois pays de la sous-région Afrique Centrale: Cameroun, Gabon, République Centrafricaine.

Avec un budget de 376,000 US$ l'assistance de la FAO permettra de renforcer les Comités Nationaux du Codex de ces trois (3) pays d'Afrique Centrale en proposant à leurs membres des activités permettant de répondre aux contraintes identifiées concernant d'une part

la participation effective des pays aux travaux de la Commission du Codex Alimentarius et de ses organes subsidiaires et d'autre part

l'utilisation des normes Codex.


Une première réunion technique de ce projet a regroupé les principaux partenaires le vendredi 1er Février dans les locaux de la FAO-Cameroun. Cette rencontre a permis d'identifier les premières étapes à franchir dans la mise en oeuvre des activités de ce projet pilote dont l'objectif principal est d'améliorer l'organisation et le fonctionnement des Comités Nationaux du Codex (CNC).

La coordination du CCAFRICA sera dotée d'outils de fonctionnement ; les CNC auront les capacités de s'aquitter de leur mission et amélioreront leur visibilité. Pour cela, ils seront accompagnés dans l'identification de leurs besoins et leur articulation avec les institutions compétentes en sécurité sanitaire des aliments sera renforcée. Les parties prenantes du Codex, seront formés au fonctionnement du Codex Alimentarius, à ses liens avec les accords de l'OMC et discuteront de l'approche pour adapter les normes Codex à la réglementation internationale. Enfin, le lien de ces trois pays avec le CCAFRICA sera établi à travers un plan d'action. Ce qui permettra de contribuer à la mise en place progressive d'un réseau sous Régional.

Tout ceci concourra à la possibilité pour les organes nationaux du Codex de jouer pleinement leurs rôles de protection de la santé des consommateurs et de promotion de la loyauté des transactions commerciales concernant des aliments, tant aux niveaux national, régional, qu’international.