Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Remise du matériel agricole aux coopératives de la localité gabonaise de la Remboué

©FAO GabonDu 6 au 11 juillet 2012, une équipe du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique Centrale a effectué une mission de remise de matériels agricoles et d’appui technique à trois coopératives de la Remboué (« COOFEROU », « MILOLOU » et « COODIBANDU »), localité située à 200Km de Libreville dans la province de l’Estuaire. Ces coopératives sont encadrées par la FAO dans le cadre d’une activité pilote de renforcement des capacités dans la production de la banane plantain.

La mission a débuté par la cérémonie de remise du matériel agricole dès le vendredi 6 juillet 2012 en présence de Mme Virginie NGOUELA, Chef de Regroupement des villages constitutifs de la Remboué, des membres des trois coopératives et des habitants du village. Le matériel transmis était composé des éléments suivants :

59 Machettes

30 Pelles bèche

30 Houes lorraines

15 Pioches terrassier

3 Débrousailleuses

90 Paires gants

30 Brouettes de chantier

59 Paires de bottes

90 Limes rondes

3 Tronçonneuses, 6 guides de chaîne et 3 chaînes de rechange

Dans son allocution, Mme Virginie NGOUELA a souhaité la bienvenue à la délégation de la FAO tout en remerciant le Directeur Général de la FAO, à travers le Coordonnateur du Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale, pour ce nouvel appui aux coopératives de la Remboué. Elle a exprimé sa volonté de voir cette collaboration renforcée par ce don de matériels : « J’ai la ferme conviction que cette initiative permettra de réaliser l’objectif qui est de créer une nouvelle solidarité entre les populations de Remboué I, II et III , Roungoula , 2e Canton Bokoué et la FAO, et marquera un tournant décisif dans l’histoire de cette collaboration ».

Ce discours a été suivi par la remise symbolique du matériel agricole aux présidentes des trois coopératives. Ces dernières se sont dites satisfaites de recevoir ce matériel qui aura un impact certain sur leurs activités agricoles. La cérémonie s’est poursuivie par les discours de remerciements des présidentes des coopératives et la signature des documents officiels à savoir :

L’attestation de réception du matériel agricole ;

Le certificat de transfert de matériel aux groupes bénéficiaires ;

La Déclaration sur l’honneur régissant l’utilisation de la tronçonneuse mise à disposition de la coopérative par la FAO, ce matériel étant destiné uniquement à alléger la pénibilité des travaux liés à la mise en place des parcelles de production.

Ces documents tout en récapitulant la liste du matériel reçu par chaque coopérative de la part de la FAO, mentionnent l’engagement de ces dernières pour une gestion responsable et à une utilisation exclusive de ce matériel pour les travaux agricoles.

La cérémonie a été clôturée par la communication du programme de travail dans les extensions agricoles. A la suite de cette remise de matériel qui constituait un des évènements majeurs de cette mission, l’équipe du Bureau SFC a travaillé durant quatre jours avec chacune des trois coopératives afin de réaliser les premiers travaux agricoles dans les extensions (parcelles destinées à la prochaine saison culturale). Cela s’est décliné par la supervision du layonnage de la parcelle d’extension et le début du défrichage de cette dernière. En marge de ces travaux agricoles, une observation phytosanitaire a été effectuée dans le champ communautaire. Elle portait essentiellement sur l’observation des feuilles des bananiers, du pseudo-tronc et des racines des bananiers au sol. Des spécimens de charançon du bananier (Cosmopolites sordidus) on été observés dans deux champs. De manière globale, la situation phytosanitaire des bananeraies était satisfaisante, car aucune infestation majeure n’a été détectée.

 Par ailleurs, cette mission a aussi été l’occasion d’enregistrer des coordonnées géographiques, à l’aide de GPS, des parcelles (champs communautaires et extensions) pour les besoins de cartographie. Ce travail vise à mettre en évidence les ressources naturelles ainsi que les infrastructures existantes dans le but de l’élaboration d’un plan de développement local et durable de la localité.

 La mission s’est achevée par une réunion de synthèse avec les trois coopératives pour l’évaluation des travaux effectués durant le séjour à la Remboué et les recommandations de la FAO sur la gestion responsable du matériel, le respect du calendrier cultural, la prise en compte des aspects de développement durable et l’importance du travail communautaire dans la réussite de ce projet.

Voir l'abum de l'évènement