Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 

Gabon: renforcement des capacités des petits producteurs (Projet sécurité humaine)

©FAO TCHAD Dans le cadre du projet conjoint de Renforcement de la Sécurité Humaine à travers la réduction de la pauvreté et le développement social durable des réfugiés et des communautés locales au Gabon (UNJP/GAB/011/UNO), la FAO a organisé du 12 au 15 mai 2012, deux formations simultanées dans deux provinces cibles du Gabon. En effet, tandis que les associations de producteurs de maraîchers et de manioc bénéficiaires du Haut-Ogooué étaient formées à Franceville sur les techniques de production et de diversification , les producteurs de manioc et commerçants de l'Ogooué-Lolo impliqués dans la transformation assistaient à Koulamoutou à un séminaire de sensibilisation sur les principales techniques de transformation, de conservation et de commercialisation du tubercule et vice versa.

Formation sur les techniques de production et de diversification

Vincent Edzang Ondo, Consultant national en techniques agricoles, a dispensé la formation essentiellement sous forme de travaux pratiques. Les procédures d'établissement d'une plantation de bananes, d'un champ de manioc et d’une parcelle maraîchère (amarante) ont été traitées, ainsi que les techniques de multiplication végétale. Enfin, des notions de gestion des exploitations sont venues compléter les travaux qui ont rassemblé 31 participant(e)s à Franceville et 34 participant(e)s à Koulamoutou.

Formation sur les techniques de transformation et de conservation des aliments

Etienne Kombila Moundounga, Consultant national en transformation des aliments, a quant à lui dispensé une formation sur les techniques de transformation et de conservation des produits agricoles, avec un accent sur les facteurs et les mécanismes d'altération, et une ouverture sur les nouvelles perspectives en matière d'utilisation et de commercialisation des produits issus de la transformation du tubercule de manioc . Ces formations ont rassemblé 33 participants à Franceville et 23 à Koulamoutou, sans compter de nombreux volontaires. Début juillet 2012, une distribution de petits matériels et de semences sera effectuée à destination des bénéficiaires. En septembre 2012, les producteurs vivriers recevront du matériel végétal. Par ailleurs, une mission d'évaluation à mi-parcours est prévue conjointement courant juin 2012 et rassemblera le HCR (Agence « Lead » du projet), mais aussi le PNUD, l'OMS, l'UNICEF et la FAO ainsi que des membres de la Coopération Japonaise et du Gouvernement Gabonais.

Voir l'abum de l'évènement