Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 
Renforcer les capacités du Bureau National du Codex Alimentarius

La Renforcer les capacités du Bureau National du Codex Alimentarius

Renforcer les capacités du Bureau National du Codex Alimentarius
La sécurité sanitaire des populations demeure au cœur des préoccupations. Face à l'intensification du commerce international et le flux de transport des aliments, il est essentiel de garantir l'accès à des denrées alimentaires sûres et saines pour tous .

Depuis 2011,le partenariat entre la FAO et le Ministère de l'Agriculture du Gabon, à travers le projet sous régional d'Appui au renforcement des capacités des Comités Nationaux et Points de Contact du Codex Alimentarius, pour 3 pays de la sous région Afrique Centrale : Gabon, Cameroun, République Centrafricaine, évolue dans le renforcement des capacités des point focaux du Codex Alimentarius.


Une remise officielle du matériel bureautique et informatique (ordinateurs, photocopieuse, scanner…) au Comité National du Codex (CNC), d'une valeur totale de 15,000 USD , a été effectuée mardi 21 janvier en présence du Secrétaire Général du Ministère de l'Agriculture, Mr Sylvestre Makanga, des représentants de la FAO et des membres du Comité National du Codex Alimentarius.

«Ce matériel permettra au Comité National de se réunir et de travailler dans des conditions optimales. Au niveau Régional, cela permettra au CNC d'avoir des outils de liaison et de fonctionnement avec le Comité de Coordination Régionale FAO-OMS pour l'Afrique, basé à Yaoundé» a souligné Florence Tonnoir, Chargée de la Nutrition au Bureau Sous Régional de la FAO pour l'Afrique Centrale.

L'application du Codex Alimentarius au Gabon


Créée en 1963 par la FAO et l'OMS la Commission du Codex Alimentarius, «met au point des normes alimentaires, des lignes directrices et des codes d'usages internationaux et harmonisés visant à protéger la santé des consommateurs et à assurer des pratiques loyales dans le commerce des aliments».

Selon le mandat qui lui est donné, au Gabon, le Comité National du Codex Alimentarius, dont le siège se trouve à Libreville, œuvre pour une meilleure prise en compte des spécifications nationales dans l'élaboration des normes internationales. Il sert les intérêts et besoins du Gabon au sein de la Commission du Codex et contribue à l'amélioration constante du système de sécurité sanitaire.