Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale (SFC)

 

 Pour l’Afrique Centrale

 

 
Soutenir le renforcement des capacités entrepreneuriales des coopératives agricoles du Gabon

Soutenir le renforcement des capacités entrepreneuriales des coopératives agricoles du Gabon

Soutenir le renforcement des capacités entrepreneuriales des coopératives agricoles du Gabon
Libreville – le 20 janvier 2014-
La FAO a signé un nouvel accord de collaboration avec le Ministère gabonais de l'Agriculture, de l'Elevage, de la Pèche et du Développement Rural afin de renforcer les capacités entrepreneuriales des coopératives agricoles du Gabon.

Les deux parties, représentées par Le Représentant résident de la FAO au Gabon, Dan Rugabira et le Ministre de l'Agriculture, Julien Nkoghé Békalé, ont passé en revue ce projet (TCP/GAB/3403) d'un montant de 148 millions de FCA qui viendra en appui aux efforts déployés pour la promotion de l'agriculture au Gabon.

Plus spécifiquement, le Renforcement des capacités entrepreneuriales des coopératives agricoles du Gabon a comme principal objectif de contribuer à une meilleure organisation du monde rural. Ce qui prend en compte le renforcement des capacités organisationnelles, de concertation, de mobilisation et de communication des producteurs regroupés en coopératives.


Booster les coopératives agricoles

Dans le contexte d'une volonté affirmée de valoriser le potentiel agricole du Gabon, la nécessité de dynamiser les coopératives agricoles gabonaises se pose avec une certaine acuité, d'autant plus que ces dernières manquent de performance.

En ciblant principalement le renforcement des capacités des femmes membres de coopératives, ce projet «se veut être un catalyseur du processus de mutation des associations agricoles et autres organisations paysannes en coopératives mieux structurées, dynamiques et équitables» selon la FAO. Il faut rappeler que le Gabon a adopté en 2009, la Stratégie d'équité et d'égalité de genre qui souligne la nécessité d'affronter les inégalités dans l'agriculture.

Les axes principaux d'intervention du projet concernent la vulgarisation du cadre juridique et institutionnel existant, l'appui à l'élaboration des plans de développement d'entreprise et la mise en place des mécanismes fonctionnels de capitalisation des expériences qui seront démontrés à travers le projet.

Intervention dans la zone rurale de la Remboué

Le projet sera mis en œuvre, à titre pilote, dans la zone de la Remboué dans la province de l'Estuaire, qui a pour vocation de devenir une zone d'expérimentation conjointe entre la FAO et le Gouvernement du Gabon.

Il s'inscrit donc dans la mise en œuvre de modèles de développement local basé sur la promotion et le développement de bonnes pratiques en matière d'agriculture de conservation, d'exploitation durable des ressources forestières en particulier les Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) et de développement local à base communautaire.

Ce nouveau projet devrait donc permettre aux membres des coopératives d'assurer une meilleure planification de leurs activités productrices, ainsi que la commercialisation de leurs produits ; tout en se prenant en charge progressivement au niveau de leurs structures.