Bureau régional de la FAO pour l'Afrique

Représentante régionale adjointe: Jocelyn Brown Hall

Mme Brown Hall, de nationalité américaine, est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) avec spécialisation en commerce international et développement de l’Université George Washington, à Washington DC, (États-Unis); et a obtenu avec mention une licence en littérature américaine à l’Université de Harvard à Cambridge dans le Massachusetts (États-Unis)

Représentant régional adjoint: Jocelyn Brown Hall

Mme Brown Hall, de nationalité américaine, est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) avec spécialisation en commerce international et développement de l’Université George Washington, à Washington DC, (États-Unis); et a obtenu avec mention une licence en littérature américaine à l’Université de Harvard à Cambridge dans le Massachusetts (États-Unis)

Mme Brown Hall a occupé divers postes dans les domaines de la sécurité alimentaire, le développement agricole et le renforcement des capacités commerciales. Elle a débuté sa carrière comme professeure d’anglais dans une université agricole de Peshawar (Pakistan), en tant que volontaire du Corps de la Paix, de 1988 à 1990. Par la suite, elle a dirigé le plus important programme d’activités génératrices de revenus destiné aux femmes réfugiées afghanes au Pakistan pour le compte de l’organisation Save the Children, jusqu’à ce qu’elle soit évacuée de ce pays lors de la première guerre du Golfe.

De retour aux États-Unis, elle a travaillé dans le secteur privé où elle a occupé le poste d’assistante spéciale du président-directeur général du Development Associates, la plus importante entreprise hispanique sous-traitante du gouvernement pour l’USAID à l’époque. Après avoir obtenu sa MBA, Mme Brown Hall a travaillé pour le gouvernement du District de Columbia alors que celui-ci était sous séquestre financier. Elle a réglé les problèmes relatifs aux achats et aux ressources financières et humaines sous le directeur financier et a coordonné la plus grande vente d’obligations du District, à hauteur de 260 millions de dollars des États-Unis, afin de moderniser l’Autorité des eaux et de l’assainissement.  

En 1998, elle s’est jointe aux Services agricoles à l’étranger du Département de l’agriculture des États-Unis (USDA), où elle a coordonné les programmes de développement international et de formation de l’USDA, évalués à plus de 65 millions de dollars des États-Unis, et supervisé 165 employés.

Elle était l’experte en chef de l’USDA sur les questions relatives à ses relations techniques avec des organisations internationales telles que la FAO, l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture, et divers centres internationaux de recherche. Lorsque le Département a été réorganisé en 2006, elle a pris la tête d’un nouveau bureau chargé de la coordination stratégique et a mené les relations bilatérales et régionales du Département en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Elle a également coordonné les activités de l’USDA face aux épidémies de grippe aviaire et la stratégie de sécurité alimentaire en Haïti.

En 2005, elle a été nommée administratrice adjointe des Services agricoles à l’étranger, où elle a dirigé les programmes d’assistance alimentaire et technique de l’USDA, d’une