FAO.org

Accueil > Region_collector > Afrique > Nouvelles > detail-news
Bureau régional de la FAO pour l'Afrique

La FAO et AfricaRice font appel à des investissements pour promouvoir une production rizicole soutenue et inclusive

Partenariat pour le Développement Durable des Systèmes Rizicoles en Afrique

Photo Credit: ©FAO/Emah Madegwa

Le 25 Novembre 2014, Nairobi, Kenya – La FAO en collaboration avec les principaux acteurs de la chaine de valeur de la riziculture en Afrique et des hauts fonctionnaires publics ont lancé un Programme détaillé pour le Développement de la Riziculture en Afrique dans l’intérêt des riziculteurs, des partenaires nationaux et internationaux ainsi que des acteurs privés directement impliqués dans la formulation et la mise en œuvre de programmes de développement et d’investissement dans le secteur de la riziculture en Afrique.

Le programme a été présenté au cours d’une Réunion des Partenaires sur l‘Initiative Régionale pour le Développement de la Riziculture en Afrique, organisée conjointement par la FAO et AfricaRice à Nairobi au Kenya, en présence du Directeur Général adjoint et Représentant Régional de la FAO pour l’Afrique, M. Bukar Tijani, du Directeur-Général par intérim de AfricaRice, Dr. Adama Traoré, le Secrétaire de Cabinet chargé de l’Agriculture, l’Elevage et des Pêches du Kenya, M. Felix Koskei et du Représentant de la FAO au Kenya, le Dr. Luca Alinovi.

Dans son allocution d’ouverture au nom du gouvernement Kenyan, M. Felix Koskei a réitéré la nécessité d’améliorer la qualité des produits agricoles locaux en offrant des prix compétitifs aux producteurs. ‘‘Nous devons faire des efforts pour développer des variétés à haut rendement, réceptives aux intrants et à cycle court pour les systèmes de production irriguée ou pluviale, a-t-il remarqué’’

La rencontre avait pour but de mobiliser les ressources et les importants partenaires aux niveaux mondial, régional , sous-régional et national pour une initiative conjointe d’élaboration et de mise en œuvre d’un programme intégré et détaillé pour le développement durable des systèmes de riziculture dans la région. Comme l’écart entre la demande et l’offre continue de s’élargir, de nombreux appels se font entendre au niveau de la région pour l’intensification des efforts afin d’accroitre considérablement la production locale et réduire l’importation du riz.

“Un défi majeur auquel est confronté le secteur du riz en Afrique en général est que la production locale a du mal à satisfaire la demande et que le continent continue à avoir recours à l’importation pour faire face à la demande croissante pour le produit’’, a observé M. Tijani. ‘’Nous espérons que cette initiative contribuera à faire baisser la facture des importations de denrées et aura un impact positif dans la vie des petits producteurs’’

Le programme devra promouvoir la synergie et s’appuyer sur les avantages comparatives, les leçons et les expériences des principaux programmes, institutions et organisations pour promouvoir la sécurité alimentaire et l’autosuffisance en matière du riz en Afrique. Depuis la flambée des prix des produits alimentaires des années 2006-2008, le riz est devenu le produit principal au cœur de bon nombre de stratégies nationales pour la sécurité alimentaire, conformément aux recommandations du Sommet d’Abuja sur la Sécurité Alimentaire (2006).

“ Le riz est un produit stratégique et prioritaire pour la sécurité alimentaire dans la région. La consommation du riz croît beaucoup plus rapidement que celle de tout autre denrée principale dans la région. Le riz est la plus importante source complète d’énergie en Afrique de l’Ouest et la troisième pour l’ensemble du continent, a déclaré M. Traoré.

Prendre appui sur les partenariats existants

Avec ce partenariat pour le développement durable des systèmes de riziculture en Afrique, la FAO et AfricaRice s’entendent traduire en action les résolutions et engagements des Gouvernements africains qui ont adopté la Déclaration de Malabo-2014 pour l’Elimination de la Faim en Afrique d’ici 2025

Au cours de la Conférence TICAD IV au Japon en 2013, la FAO Conférence de la FAO à Rome en Juillet 2013 et de la Réunion Ministérielle TICAD V au Cameroun en 2014, les chefs d’états africains et les ministres africains de l’agriculture ont sollicité l’assistance pour augmenter la production et la productivité du riz sur le continent.

Des efforts passés et en cours pour le développement du secteur de la riziculture en Afrique incluent la mise en place des institutions et programmes importants tels que le Centre du Riz Africain (AfricaRice), la Coalition pour le développement du riz africain (CDRA), l’Amélioration de la Production du riz en Afrique de l’Ouest (APRAO) et de nombreux projets appuyés par la FAO, l’Initiative d’urgence sur le riz ainsi que d’autres programmes et projets nationaux, bilatéraux et multilatéraux sur le riz africain appuyés par les bailleurs.

La mise en œuvre du programme commencera dans 23 pays africains en partenariat avec les principales institutions et organisations de développement du riz dans la région . Les bénéficiaires directs de cette initiative sont les gouvernements et les riziculteurs, les acteurs des secteurs public et privé et les partenaires internationaux engagés dans la conception et la mise en œuvre des programmes de développement des chaines de valeur rizicoles et l’investissement dans ce domaine en Afrique.

Le budget total projeté pour couvrir tous les états-membres pendant la première phase du projet est estimé à 500 millions de dollars EU.

Informations supplémentaires: Le Programme pour le Développement du Riz en Afrique est un exemple de la concrétisation des résolutions et des engagements pris par la FAO et les gouvernements africains qui ont adopté la Déclaration de Malabo 2014 pour l’Elimination de la Faim en Afrique d’ici 2025.

Pistes pour Référence

http://www.africarice.org ( Le site de AfricaRice)

http://www.fao.org/africa/news/detail-news/en/c/263354/ (visite de la FAO à AfricaRice)

http://www.fao.org/news/story/en/item/237300/icode (Eliminer la faim d’ici 2025, Malabo)

http://www.fao.org/africa/news/detail-news/en/c/235549/ (Partenariat éliminer la faim en Afrique, Addis Abéba)

http://www.fao.org/food-loss-reduction/news/detail/en/c/250883/ (Réduction des pertes des récoltes)

http://www.fao.org/about/who-we-are/director-gen/faodg-statements/detail/en/c/218681/ (Discours d’ouverture du Directeur General à la 28e Conférence Régionale de la FAO pour l’ Afrique)

Coopération Sud -Sud, FAO

http://www.fao.org/partnerships/south-south-cooperation/south-south-cooperation-at-work/en http://www.fao.org/in-action/south-south-cooperation-successfully-links-nigeria-china-and-fao/en

Le Fonds Fiduciaire Africain de Solidarité (ASTF),FAO

http://www.fao.org/news/story/en/item/237145/icode/

http://www.fao.org/docrep/meeting/030/mj556e.pdf

Judith Mulinge

Communication, FAO in Kenya

Email: Judith.mulinge@fao.org|

Mob:                         +254 721 574971

Share this page