Bureau régional de la FAO pour l'Afrique

Intégration du droit à l’alimentation et la bonne gouvernance au sein des politiques, législations et institutions nationales

Assistance de la FAO pour la mise en place d’un réseau national de journalistes sur le droit à une alimentation adéquate au Togo

Photo: © FAO

17 mai 2017, Lomé – Le droit à l’alimentation est avant tout une question de droits humains et de fonctionnement de la société, notamment de son équilibre, de sa stabilité et de sa paix. Promouvoir le droit à l’alimentation et la bonne gouvernance autour de la sécurité alimentaire vise à renforcer la compréhension et accroître la prise de conscience des différents acteurs de développement sur les enjeux et les défis liés au droit à une alimentation adéquate et la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Dans ce contexte, la FAO apporte une assistance au Togo à travers le projet « Intégrer le Droit à une alimentation adéquate et la bonne gouvernance au sein des politiques, législations et institutions nationales » pour la mise en œuvre effective de certaines recommandations importantes de la revue diagnostique du Togo sur le droit à l’alimentation (DAA) qui avait été réalisée en 2015 lors d’un précédent financement de la FAO.

Parmi les acteurs clés pouvant efficacement contribuer à cette promotion du DAA, figurent les journalistes des organes de presse et de l’audio-visuel du pays. Ces organes peuvent servir de relais efficace de communication autour des questions liées à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et aux mécanismes de lutte contre la faim sur toute l’étendue du territoire national. Les médias constituent ainsi, des acteurs et un maillon indispensable pour la  diffusion de l’information auprès des  communautés.

Pour obtenir des actions cohérentes et une visibilité accrue des initiatives relatives au droit à l’alimentation, les journalistes avaient convenu, au cours d’un atelier de renforcement de capacités organisé à leur attention en  décembre 2016 par la FAO, de la mise en place d’un réseau national des journalistes sur le droit à l’alimentation, avec des statuts devant réglementer le fonctionnement de ce réseau. C’est dans cette perspective qu’il a été organisé, les 17 et 18 mai 2017, toujours avec l’appui de la FAO, un atelier de validation des statuts du réseau national des journalistes du Togo sur le droit à l’alimentation en vue de la formalisation de ce réseau conformément aux textes en vigueur au Togo.

Une cinquantaine de journalistes des organes publics et privés ont participé à cette rencontre constitutive de ce réseau.

La cérémonie de lancement du réseau a été présidée par le Chargé de Programme de la FAO au Togo, M. DJIWA Oyétoundé, qui a rappelé le rôle qui incombe aux médias, celui de porter l’information sur l’ensemble du territoire national, en ce qui concerne les efforts consentis par les différents acteurs pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour tous.

Une feuille de route a été également définie pour les actions urgentes à mener de juin à décembre 2017. Cette feuille de route comporte les actions suivantes : l’élaboration d’un règlement intérieur afin de préciser les règles de fonctionnement contenu dans les statuts ; la formalisation du réseau pour une reconnaissance officielle ; ainsi que les prises de contact avec les partenaires institutionnelles et les partenaires en développement et l’élaboration d’un plan de travail pour les trois ans à venir.

Share this page