FAO.org

Accueil > Afrique > FAO en Afrique > Représentant régional
Bureau régional de la FAO pour l'Afrique
©FAO/Alessandra Benedetti

M. Bukar Tijani, ressortissant nigérian, assure les fonctions de Sous-Directeur général/Représentant régional pour l'Afrique depuis le 1er décembre 2013.

Il est titulaire d'une maîtrise en développement agricole tropical de l'Université de Reading (Royaume-Uni), d'une licence en agronomie et sciences des sols de l'Université de Tuskegee (Alabama, États-Unis) et d'un diplôme d'agronomie générale de la faculté d'agronomie de Borno, Maiduguri, Nigéria.

Représentant régional: Bukar Tijani

Représentant régional: Bukar Tijani

M. Bukar Tijani a pris ses fonctions de Sous-Directeur général et Représentant régional de la FAO pour l’Afrique le 1er décembre 2013.

Il a commencé sa carrière professionnelle en 1978 en tant que vulgarisateur agricole en milieu rural. Il a occupé des postes supérieurs au sein de plusieurs institutions d’État ainsi qu’au niveau national. Il a été, entre autres, directeur général de Fertilizer Blending Company ; directeur du Programme de mise en valeur de la zone aride du nord-est (NEAZDP) qui est un programme financé par la Commission européenne ; coordinateur au niveau national du Programme pour l’agriculture communautaire et le développement rural, financé par le FIDA (IFAD-CBARDP) ; et coordinateur au niveau national du Troisième projet de développement de Fadama, financé par la Banque mondiale au Nigeria. Il a également coordonné tous les programmes et projets financés par des donateurs comme la BAD, la BID, la BADEA, le FIDA et la Banque mondiale, notamment le Programme national pour la sécurité alimentaire (NPFS) et l’accord tripartite FAO-Chine-Nigeria sur la coopération Sud-Sud.

De juillet 2011 à septembre 2013, M. Tijani était ministre de la République fédérale du Nigeria où il a servi en tant que ministre d’État chargé de l’Agriculture et du Développement rural sous le Ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural du Nigeria.

 

Il est titulaire d’une maîtrise ès sciences en développement de l’agriculture tropicale de l’Université de Reading au Royaume-Uni et d’une licence en agronomie et science des sols de l’Université de Tuskegee en Alabama.