INITIATIVE POUR DES POLITIQUES D'ÉLEVAGE EN FAVEUR DES PAUVRES
About PPLPI

Programmes / Projets

PPLPI Brochure

Suite à l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le développement, la communauté internationale s’est engagée à mettre en œuvre tous les moyens possibles pour éradiquer la pauvreté extrême et la faim. Environ 70% des pauvres ruraux du monde vivent de l’élevage. Ce secteur est une source limitée, mais régulière, d’alimentation et de revenus; il permet également de renforcer la productivité agricole globale, d’accroître les ressources productives et de diversifier les risques. Le bétail contribue en outre à l’amélioration de l’état nutritionnel des ménages à faible revenu, confère un statut social, possède une valeur culturelle et crée des possibilités d’emplois au sein et à l’extérieur des ménages.

L’augmentation de la demande pour les protéines animales dans les pays à faibles et moyens revenus offre aux pauvres ruraux une opportunité d’améliorer leurs moyens de subsistance. Le type d’élevage est toutefois déterminé par des cadres politiques et institutionnels généralement peu favorables aux intérêts des plus démunis. En 2001, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a donc décidé de lancer une Initiative pour des politiques en faveur des pauvres (PPLPI) afin de formuler et d’encourager des politiques et des réformes institutionnelles à l’avantage des éleveurs pauvres du monde entier. À cette fin, l’Initiative s’appuie à la fois sur la participation des divers acteurs concernés, la recherche, l’analyse et la diffusion de l’information ainsi que le développement des capacités.

La PPLPI dispose d’un service centralisé, financé par le Département pour le développement international du Royaume-Uni et basé au siège de la FAO à Rome. Ce service, qui guide et coordonne les activités, entend devenir un point de référence pour l’élaboration de politiques d’élevage en faveur des pauvres.

Afin de couvrir tous les niveaux auxquels se prennent les décisions de politiques publiques, que ce soit à l’échelle internationale, nationale ou infranationale, et de dialoguer directement avec les parties concernées, l’Initiative complète les travaux du service centralisé en participant activement à certains des processus politiques engagés dans des régions choisies de façon stratégique.

DOCUMENTS RÉCENTS
LIENS

Commentaires: webmaître AGA