> AGS > Gestion après récolte
 

Gestion après récolte

Cliquer pour télécharger le rapport de l'atelier FAO/Banque mondiale sur la réduction des pertes post-récolte dans les chaînes d'approvisionnement des céréales en Afrique (en anglais)

Avec la transformation rapide des marchés alimentaires au niveau national et international ces dix derniéres années, le système mondial de production et de distribution alimentaires est en pleine mutation. Précédemment dominé par des exploitations agricoles familiales et par de petites entreprises relativement indépendantes, ce secteur fait désormais place à des sociétés mondiales, plus importantes, davantage intégrées et alignées dans la filière alimentaire.

Suite à l'importance croissante accordée aux produits agricoles à plus forte valeur ajoutée pour répondre à l'évolution des régimes alimentaires des consommateurs en zones urbaines, les systèmes après récolte bénéficient d'un regain d'intérêt, tandis que des pertes d'un niveau inacceptable dues à une mauvaise manipulation et des infrastructures inadaptées réduisent les bénéfices des petits producteurs.

Les activités après récolte faisant partie intégrante du système de production vivrière, notre objectif est de promouvoir de meilleures pratiques de manipulation et de gestion tout au long de la chaîne d’approvisionnement, en travaillant sur une large gamme d'opérations et avec différents acteurs des systèmes de commercialisation tant traditionnels que modernes, pour offrir des produits sûrs et de bonne qualité aux consommateurs.

Pour accéder aux marchés, réduire les pertes après récolte et accroître les profits des producteurs, certains aspects sont essentiels : une connaissance pratique des facteurs techniques influant sur la sécurité sanitaire, la qualité et la valeur des produits agricoles, des infrastructures de base et des installations logistiques adéquates, des interactions entre les différents acteurs des chaînes de valeur après récolte, et des services de soutien gouvernementaux efficaces.

La FAO aide ses Etats membres à atteindre ces objectifs en:

  • Renforçant les capacités techniques des agriculteurs, des négociants et des autres parties prenantes en matière de bonnes pratiques de manutention après récolte dans les filières agricoles ;
  • Elaborant, consolidant et diffusant des informations sur les opérations après récolte par le biais de publications et du Réseau d'information sur les opérations après récolte (INPhO) ;
  • Renforçant les capacités d'organisations publiques ou privées à offrir des services après récolte adaptés à leurs clients ;
  • offrant des conseils et une formation sur la conception et la bonne gestion d'infrastructures spécifiques au secteur après récolte.

Nos activités récentes dans le domaine après récolte comprennent les aspects suivants:

  •  Collaboration avec la Banque africaine de développement (BAfD) sur une initiative de réduction des pertes après récolte en Afrique, qui gravite autour de deux axes: (i) criblage du portefeuille agricole de la BAfD afin de recenser les opportunités d’introduction de la réduction des pertes après récolte et des activités de valeur ajoutée et de commercialisation qui s’y rattachent dans les opérations en cours et planifiées; et (ii) préparation d’un document-cadre sur la réduction des pertes après récolte en Afrique servant à orienter les décisions d’investissement de la BAfD.
  • Atelier FAO/ Banque mondiale sur la réduction des pertes après récolte dans les chaînes d’approvisionnement en grains en Afrique, tenu à Rome en mars 2009. La réunion a rassemblé des experts qui ont examiné l’importance des pertes après récolte, les expériences passées de réduction et les interventions futures en Afrique subsaharienne. Un compte-rendu de la réunion peut être téléchargé dans notre section des Publications

Missing food. The video

Pour commander nos publications

Pour commander nos publications, veuillez écrire à AGS-Publications@fao.org

Publications