La mise en réseau des filières intégrées

Les agences gouvernementales
Les agences gouvernementales délivrent des biens et des services publics qui permettent la promotion de la croissance, de l’emploi et qui créent un environnement favorable à l’investissement privé. Dans les régions ACP, où l’éradication de la pauvreté et la sécurité alimentaire sont une priorité, le Ministère de l’Agriculture est un acteur majeur dans la fourniture de services qui répondent à ces défis. Un des problèmes clé est la transition d’une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale. Les agences gouvernementales sont responsables de la recherche qui vise à augmenter la productivité agricole, à soutenir l’accès aux marchés et à disséminer la connaissance auprès des agriculteurs grâce à des agents d’extension et à des formations sur le terrain.

Les organisations de producteurs et de produits agricoles de base
Les organisations de producteurs militent pour les intérêts des agriculteurs, en même temps qu’elles les représentent. Les organisations peuvent assister leurs membres dans l’accès à des marchés rentables, faire parler de leurs inquiétudes communes, négocier des contrats et fournir une gamme de services de soutien, tels que le conseil technique, l’accès au crédit et à des intrants moins chers grâce à des achats groupés d’intrants et à des facilités de stockage.
Les associations de produits agricoles de base soutiennent des filières spécifiques. Elles incluent des agriculteurs, des transformateurs, des fournisseurs d’intrants, des commerciaux etc. liés à des filières spécifiques. En plus d’influencer les politiques liées à un secteur spécifique, et coordonner les différentes parties prenantes de la chaîne, ils peuvent aider à améliorer les relations au sein du marché en facilitant les contacts directs entre agriculteurs, industries agroalimentaires et revendeurs.

Le secteur privé
Le secteur privé comprend les entreprises, y compris les petits agriculteurs et tous ceux qui sont engagés dans les activités de marché, tels que les vendeurs, qui ne font pas partie du Gouvernement ou de sociétés civiles, et sont guidés par une forme de recherche du profit. Dans de nombreux pays, l’agriculture est la colonne vertébrale de l’économie, guidant la croissance économique et créant des revenus ainsi que des opportunités d’emploi.

Les organisations régionales
Les organisations régionales comprennent les Communautés Economiques Régionales (CERs) et les organisations d’agriculteurs. Les CERs se concentrent sur les problématiques économiques et commerciales, qui vont au-delà des intérêts nationaux tant politiques, que sociaux et environnementaux. S’attaquer aux problèmes liés au commerce et aux infrastructures, qui limitent le commerce entre nations, est une fonction particulièrement importante, tout autant que faciliter les échanges de connaissance et la collaboration dans la recherche.
Les organisations régionales d’agriculteurs mettent en place des réseaux d’associations nationales et militent par l’intermédiaire des producteurs agricoles dans les régions.

Les partenaires au développement
Les partenaires au développement comprennent des donneurs bilatéraux et multilatéraux, des institutions financières internationales, des agences techniques y compris les Nations Unies et les organisations de recherche. Bien que chacun peut s’intéresser à des thématiques et des secteurs différents et spécifiques, ils soutiennent invariablement le développement durable social, économique et environnemental.

ONGs et OSCs
Les organisations non gouvernementales et les organisations de la société civile (ONGs et OSCs) sont des entités à but non lucratif opérant à échelle locale, nationale ou internationale, organisées en dehors des structures politiques. En suivant des objectifs socio-économiques particuliers, ou en servant des circonscriptions données, par exemple en aidant les ruraux des pays en voie de développement à mettre en place une affaire qui génère un revenu, des emplois et un moyen de subsistance durable pour leurs familles, les ONGs et les OSCs fonctionnent comme des intermédiaires entre les citoyens et le gouvernement.