Besoins nutritifs dans l'alimentation humaine : Historique

Il est indispensable de connaître les besoins énergétiques et nutritifs des êtres humains pour procéder à une évaluation complète des disponibilités alimentaires et des besoins nutritionnels, ce qui permet ainsi aux gouvernements de suivre les programmes de nutrition et de planifier les activités de développement. En 1948, le Comité consultatif permanent de la FAO de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), nouvellement créée, estimait que "le problème d'évaluer le plus précisément possible les besoins caloriques et nutritifs des individus était d'une importance capitale pour la FAO ". Cette tâche est une partie importante des travaux que mènent la FAO depuis sa fondation.

Le principal objectif des réunions d'experts n'a pas changé depuis l'institution de la FAO: donner des conseils scientifiques aux Directeurs généraux sur les besoins énergétiques et nutritifs afin de les aider à recommander des mesures appropriées. La communauté scientifique mondiale a adopté ces conseils et les "recommandations de la FAO " sont utilisées par la majeure partie des pays. Ces recommandations n'ont pas seulement reflété l'état des connaissances à un moment donné mais ont également influé sur les programmes de recherche et les méthodologies au cours des années. Les divers groupes ont aidé à définir un ensemble de principes pour déterminer et appliquer des besoins standard qui ont été adoptés dans le monde entier.

La première réunion d'experts sur les besoins (énergie) s'est déroulée trois ans après la création de la FAO. Dans l'avant-propos du rapport de cette réunion, le Directeur de la Division de la nutrition, le professeur Wallace R. Aykroyd, remarque que "même des recommandations provisoires auraient une valeur pratique immédiate non seulement pour la FAO mais aussi pour les pays membres". Les recommandations, continue-t-il, pourraient également être utiles aux " agents de la nutrition et autres personnes intéressées par les problèmes de besoins alimentaires".

Le premier comité sur les besoins en calories (énergie) a fait plusieurs remarques qui n'ont rien perdu de leur pertinence aujourd'hui. Les plus importantes sont les suivantes:

  • Les besoins sont définis pour des groupes de personnes plutôt que des individus; on ne peut donc établir une comparaison directe entre la moyenne des besoins et les besoins individuels,
  • Ill faut user de discernement lorsque l'on interprète et utilise les valeurs des besoins,
  • Il est indispensable de prendre en compte les applications pratiques des besoins, ce qui est une tâche confiée au Secrétariat.

Sous l'égide de la FAO, des groupes d'experts, composés de personnes choisies en raison de leurs compétences personnelles, formulent des recommandations scientifiques et techniques. Selon la Constitution de la FAO, la Conférence et le Conseil de la FAO peuvent instituer des groupes d'experts, tels ceux traitant des besoins nutritifs, en fonction des besoins et à la discrétion du Directeur général de l'Organisation.

dernière mise à jour:  mardi 15 février 2011