FAO :: Locust Watch :: Informations :: Menaces actuelles
Menaces actuelles
Il s’agit là d’une vue d’ensemble des résurgences et autres infestations importantes du Criquet pèlerin constituant une menace pour l’agriculture et la sécurité alimentaire. Sélectionner la menace correspondante dans la liste sur la gauche pour plus de détails. Ces menaces sont mises à jour régulièrement, dès que de nouvelles informations et données arrivant à la FAO sont analysées par le DLIS. Une fois la menace disparue, les informations peuvent être trouvées dans la section dédiée aux «Archives »

Yémen

Une résurgence s’est développée sur la côte septentrionale de la mer Rouge en septembre 2013. Une deuxième reproduction limitée a eu lieu avec éclosions et formation de bandes en janvier et février 2014. Par la suite, les infestations ont diminué suite aux opérations de lutte, au dessèchement des conditions et à la migration des ailés. Depuis le début de la résurgence, les équipes terrestres ont traité plus de 150 000 ha.

Érythrée

Une résurgence s’est développée sur les plaines côtières centrales de la mer Rouge, suite aux bonnes pluies tombées en août et en octobre, ayant permis deux reproductions qui avaient conduit à la formation de bandes larvaires et d’essaims. Une autre reproduction avec pontes et éclosions a eu lieu en janvier et février, avec possible formation d’essaims en mars. Depuis le début de la résurgence, les équipes aériennes et terrestres ont traité plus de 75 000 ha.

Nord de la Somalie

En novembre, de fortes pluies associées à un exceptionnel cyclone tropical se sont traduites par le développement d’une résurgence sur la côte nord-ouest. Des bandes larvaires se sont formées en janvier et, vers la fin du mois, quelques petits groupes d’ailés et de petits essaims se sont déplacés vers Djibouti. Eclosions et formation de bandes larvaires se sont intensifiées en février et des essaims se sont formés en mars et ont quitté la côte, se déplaçant sur l’escarpement en direction du plateau et de l’est de l’Éthiopie. Des opérations de lutte terrestre limitées utilisant des biopesticides ont été réalisées fin février.

Éthiopie

Depuis le 11 mars, des essaims immatures ont commencé à apparaître dans la région orientale, près de Jijiga et d’Ayasha. Ces essaims sont issus d’une résurgence sur la côte nord-occidentale de la Somalie, où une reproduction localisée avait entraîné la formation de bandes larvaires et d’essaims en février et en mars. Avec le dessèchement de la végétation, les essaims ont quitté la côte, se sont déplacés sur l’escarpement et ont traversé le plateau Somali desséché en direction de l’est de l’Éthiopie, où on s’attend à ce qu’ils se concentrent dans les zones de pluies récentes, entre Jijiga, Dire Dawa et Ayasha, effectuent leur maturation et pondent.

Yémen

Érythrée

Nord de la Somalie

Documents

upload:2094/en/140221ERIthreatE.pdf

upload:2094/fr/140221YEMthreatE.pdf

upload:2094/en/140221SOMthreatE.pdf