FAO :: Locust Watch :: Informations :: Informations
Criquet pèlerin - Mise à jour 11 janvier 2021

Des essaims continuent à envahir le Kenya

Dans la corne de l'Afrique, des essaims immatures continuent à migrer vers le sud, à partir des zones de reproduction dans l'est de l'Éthiopie et le centre de la Somalie et vers le sud de l'Éthiopie et le nord du Kenya. Il a été signalé que quelques essaims immatures ont atteint le district de Mwanga, dans le nord-est de la Tanzanie, le 8 janvier 2021.

En Éthiopie, des essaims immatures se concentrent le long du versant oriental des hautes terres de Harar dans la région d'Oromia alors qu'ils se déplacent vers les régions méridionales du pays, y compris les parties sud de la vallée du Rift dans la région du SNNP. Il y a également des mouvements transfrontaliers près de Jijiga et avec le nord-ouest de la Somalie et le long de la frontière sud avec le Kenya.

Au Kenya, des essaims immatures continuent d'arriver et de se propager dans tout le nord du pays. Pour le moment, des essaims sont présents dans quatre comtés (Wajir, Garissa, Marsabit et, plus récemment, Isiolo). La reproduction se poursuit et des bandes larvaires sont présentes dans le sud-est près de Taita Taveta et le long de la côte.

En Somalie, des essaims matures sont présents dans le nord-ouest et une reproduction est en cours sur la côte où des bandes larvaires se sont formées. La reproduction se poursuit également dans le nord-est où de nombreuses bandes larvaires sont concentrées entre Iskushuban et Bosaso. Une reproduction peut également être en cours dans d'autres zones du plateau nord qui ont reçu de fortes pluies à partir du cyclone Gati. Des essaims immatures continuent à se déplacer vers le sud dans les régions du centre et du sud, vers le Kenya.

Les opérations de lutte se poursuivent dans tous les pays affectés.

Avec le dessèchement des conditions dans certaines zones où les essaims arrivent, on s’attend à ce qu’ils se dispersent dans le sud de l'Éthiopie et le nord du Kenya. Il existe un risque modéré que quelques essaims puissent atteindre le centre du Kenya et peut-être le sud-ouest ainsi que le nord-est de la Tanzanie, l'est de l'Ouganda et le sud-est du Soudan du Sud en janvier. Une fois que les essaims arriveront dans les zones qui leur sont favorables, ils effectueront leur maturation et pondront des œufs qui écloront et entraîneront la formation de bandes larvaires en février et mars.

Ailleurs, une reproduction est en cours le long des deux côtes de la mer Rouge. Des groupes et bandes larvaires sont présents le long des deux côtés de la frontière entre le Soudan et l'Érythrée. Des ailés solitaires épars prédominent le long des plaines côtières de la mer Rouge et du golfe d'Aden au Yémen, et un essaim mature est apparu dans les hautes terres septentrionales en provenance de la côte.

Tous les pays devraient maintenir leurs efforts au maximum dans la conduite des opérations de prospection et de lutte nécessaires afin de réduire toute migration et reproduction.

Mises à jour antérieures

Dernier bulletin sur le Criquet pèlerin (No. 507, décembre 2020)

arabic english français

Bulletin précédent sur le Criquet pèlerin (No. 506, novembre 2020)

arabic english français

Situation (cliquer pour agrandir)

Wajir, Kenya (6/1/21)

Facebook

Twitter

Documents

Prévisions des précipitations à 6 mois (jan. 2021)

Somalie (novembre 2020)

Ethiopie (novembre 2020)

Video

Dernières vidéos (mpg)