LOGO AG
 

La commercialisation des semences par SMS

La FAO utilise de outils novateurs pour faciliter aux agriculteurs l’accès à des semences de qualité. La semaine dernière, des fonctionnaires de Côte d'Ivoire ont participé à un atelier de formation sur un système d'information basé sur la technologie mobile et qui vise l’amélioration de la commercialisation des semences dans le pays.

Une formation de deux semaines a été organisée par la Division de la production végétale et de la protection des plantes (AGP) et la Division des opérations d'urgence et de la réhabilitation (TCE) de la FAO sur la gestion et mise à jour d’un système d'information en cours de préparation. Cet atelier de formation est une activité clé du projet régional sur l'Amélioration de la production de riz en Afrique de l’Ouest (APRAO) et est organisé en collaboration avec le Ministère de l'Agriculture de Côte vd’Ivoire (MINAGRI), le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), l’Agence nationale d’appui au développement  rural (ANADER) et l'Association nationale des semenciers de Côte d'Ivoire (ANASEMCI). Le FIRCA est un partenaire clé du mécanisme et finance , conjointement à APRAO cette initiative.

Le riz détient un rôle de plus en plus important en Côte d'Ivoire mais aussi dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest. En Côte d'Ivoire, sa consommation est estimée à environ 58 kg par habitant et par an. Le riz représente aussi une importante source de revenus pour 10% de la population active, dont 50% sont des femmes. Cependant, la production nationale de riz ne couvre que 42% des besoins, le reste provenant de sources externes.

Afin de diminuer la dépendance des importations de riz et lutter contre l'insécurité alimentaire, le Gouvernement de Côte d'Ivoire a élaboré une stratégie nationale pour le secteur du riz. En ciblant la dépendance vis-à-vis des importations de riz, la stratégie souligne combien il est important d'utiliser des semences de qualité afin d'améliorer et d’augmenter la production nationale de riz. L’APRAO a été lancé en 2010 pour contibuer à améliorer la production nationale de riz d'une manière durable, en accordant une grande priorité à la production et l'utilisation de semences.  

Très souvent, l’absence d’une information de qualité et actualisée sur les marchés et les principaux intervenants du secteur semencier a été pointée du doigt comme étant l'un des inconvénients majeurs pour l’accès, de la part des agriculteurs, à des semences de qualité. Selon M. Rémi Nono-Womdim, fonctionnaire de la Division AGP, "l'accès aux semences de qualité dans des délais acceptables est essentiel pour accroître durablement la production rizicole dans la région. La FAO, ainsi que de nombreuses autres agences de développement et parties prenantes, appuie depuis plusieurs années le développement du secteur semencier en Afrique et tout particulièrement en Côte d'Ivoire. En se fondant sur les enseignements tirés des initiatives passées, la FAO cherche à impliquer le secteur privé comme un partenaire à part entière dans la commercialisation des semences. Le nouveau système d'information permettra que cela devienne réalité."

Les partenaires d’APRAO ont convenu de la nécessité de construire un système d'information sur la production et la commercialisation de semences qui se base sur une technologie efficace et à bon marché, permettant d’augmenter la commercialisation des semences et d’offrir un accès de la part des agriculteurs à des semences certifiées. L'atelier de formation offre une opportunité aux institutions impliquées dans la mise en œuvre du projet de renforcer le partenariat public-privé et de développer, en collaboration avec le secteur privé, un outil qui aiderait à améliorer l'accès des agriculteurs aux semences de qualité, à augmenter les revenus les producteurs semenciers et à contribuer de façon importante à la lutte contre l'insécurité alimentaire et la pauvreté d'une manière durable et efficace.

Comme l’explique Antonio Stocchi, fonctionnaire de la Division TCE "la technologie de téléphonie mobile joue un rôle déterminant en Afrique et la FAO apporte les ressources et le savoir-faire pour offrir des outils rentables et améliorer les conditions de vie des communautés rurales".

Sites spécialisés