LOGO AG
 

La sixième session de la Commission des mesures phytosanitaires approuve les objectifs stratégiques pour les huit prochaines années et adopte de nouvelles normes

01/04/2011Du 14 au 18 mars, plus de 350 délégués d’organisations nationales de la protection des végétaux, d’organisations régionales de la protection des végétaux, de communautés économiques régionales, d’organisations internationales ainsi que des observateurs de la communauté scientifique et du secteur privé se sont réunis au Siège de la FAO à Rome à l’occasion de la sixième session de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP).

Un projet de cadre stratégique pour la période 2012-2019 a été présenté à la Commission. Après avoir examiné le projet de cadre stratégique lors de la séance plénière et au cours d’une séance du soir, la CMP est parvenue à un consensus sur quatre objectifs stratégiques :
A.    protéger l'agriculture durable et renforcer la sécurité alimentaire mondiale en luttant contre la dissémination des organismes nuisibles
B.    protéger l'environnement, les forêts et la biodiversité contre les organismes nuisibles
C.    créer des possibilités de développement économique et commercial grâce à la promotion de mesures phytosanitaires harmonisées et reposant sur la science [le Secrétariat est chargé d’actualiser cet objectif, comme convenu pendant la session et comme expliqué dans l'appendice du présent rapport]
D.    renforcer les capacités phytosanitaires qui permettront aux membres de réaliser les objectifs A, B et C.

Bien que des travaux supplémentaires doivent encore être menés pour préciser le détail du projet de cadre stratégique, la Commission en a approuvé le dessein et la structure globale. M. Colin Grant, Président du Groupe sur la biosécurité des végétaux d’Australie, a déclaré : « Je l’ai trouvé très convaincant en tant que document et en tant que cadre. Il offre un aperçu clair de ce qu’est la CIPV et de ce sur quoi elle entend concentrer ses efforts. J’approuve et je soutiens entièrement tous les efforts que nous pourrons déployer en vue de finaliser ce document et d’obtenir un résultat nous permettant d’en dégager les grandes lignes ». Rebecca Bech, Administratrice adjointe de la Protection et de la quarantaine des végétaux au sein du Service de l'inspection de la santé des plantes et des animaux des Etats-Unis, a affirmé le soutien de son pays à la finalisation rapide du cadre stratégique, déclarant que « le cadre stratégique permettra à la CIPV de relever de manière proactive les nouveaux défis mondiaux ». Le projet de cadre stratégique révisé, le plan à moyen terme, le programme de travail et budget ainsi que le plan opérationnel annuel seront examinés par la CMP-7 en mars 2012.

Outre les quatre objectifs stratégiques pour la période 2012-2019, la Commission a adopté de nouvelles Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMP) et défini des mesures destinées à améliorer la procédure d'établissement des normes. Au début de la réunion, la CMP a adopté trois nouveaux traitements phytosanitaires ainsi qu’une annexe à la NIMP n° 26 sur le piégeage des mouches des fruits. Les discussions organisées lors de deux séances du soir et en marge de la réunion ont examiné les plus de 600 observations, reçues au cours des 14 jours qui ont précédé la session de la CMP, sur les révisions de la NIMP n° 7 (Système de certification phytosanitaire) et de la NIMP n° 12 (Certificats phytosanitaires), débouchant sur l’adoption de ces normes dans l’après-midi du vendredi. Cette adoption a été saluée comme une avancée importante.

Sites spécialisés