LOGO AG
 

Ateliers régionaux de formation sur l'évaluation des risques liés aux résidus de pesticides et sur l’établissement des Limites Maximales de Résidus (LMRs)

05/10/2011

Suite au premier atelier international de formation sur l'établissement des LMRs et l’évaluation des risques de résidus qui s’est tenu l'année dernière à Budapest en Hongrie, en collaboration avec le Service agricole extérieur (Foreign Agricultural Service) du département de l’agriculture des Etats-Unis en 2011, AGPMC a organisé trois autres ateliers de formation sur l’évaluation des risques liés aux résidus et l'établissement des normes au Brésil, Ghana et Thaïlande.

L'atelier pour l'Amérique latine et les Caraïbes s'est tenu à San Paulo au Brésil du 16 au 20 mai 2011. Vingt-et-un participants issus de 12 pays ont participé à cet atelier de formation. Les participants étaient originaires d'Argentine, Belize, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Guatemala, Guyana, Honduras, Panama, Pérou et Uruguay.

La formation pour la région Afrique s'est tenue à Accra au Ghana du 6 au 10 Juin 2011, et vingt-deux participants y ont assisté. Les participants étaient issus d’Afrique du Sud, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Egypte, Ghana, Kenya, Mali, Maroc, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Tanzanie, Togo et Zambie.

L’atelier pour la région Asie a été organisé à Bangkok en Thaïlande du 8 au 12 août 2011. Vingt-six participants issus du Brunei, Cambodge, Chine, Corée, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam ont pris part à la formation.

Ces ateliers régionaux de formation ont été organisés afin de répondre aux demandes des pays en voie de développement à jouer un rôle plus important dans le processus d'établissement des normes internationales et à renforcer les capacités des scientifiques de ces pays lors de l'évaluation des risques de résidus pour l'établissement des LMR et de l’évaluation des éléments des dossiers relatifs aux résidus pour l'homologation des pesticides.

Les participants des ateliers, originaires pour la plupart d’organismes réglementaires des pesticides, ont montré un grand intérêt lors de la formation. Ils ont particulièrement apprécié les exercices de groupe, les considérant extrêmement instructifs et offrant l'occasion aux stagiaires de percevoir la complexité de l'évaluation des résidus de pesticides. Tous les participants ont indiqué combien l'atelier a considérablement élargi leurs points de vue, mais aussi amélioré leur compréhension de ce sujet complexe. Ceux-ci sont aussi persuadés que les connaissances et les compétences acquises lors de la formation leur seront utiles pour leur travail à venir.

Comme demandé par les pays membres, en particulier pour les pays en développement, la FAO a entrepris une série d'activités comprenant des ateliers de formation, la révision du «Manuel de la FAO sur la soumission et l'évaluation des données de résidus de pesticides pour l'estimation des limites maximales de résidus" et le développement du " Manuel de formation de la FAO sur l'évaluation des résidus de pesticides pour l'établissement de limites maximales de résidus et le calcul de l’absorption alimentaire". Les pays membres ont reconnu que ces activités sont très importantes pour renforcer les capacités des scientifiques des pays en voie de développement pour améliorer leur technique d'évaluation des pesticides lors de l'établissement des LMR et mettre à jour leur connaissance relative à l'évaluation des risques associés à l'ingestion de résidus de pesticides afin de promouvoir la sécurité alimentaire et le commerce international des produits agricoles.

Sites spécialisés