FAVORISER LA MISE EN ŒUVRE – UNE «NOUVELLE ECONOMIE» POUR WFE – L’ENVIRONNEMENT PROPICE
VERSION IMPRIMABLE

IV. SESSIONS SPECIALES ET EVENEMENTS COMPLEMENTAIRES


Sessions speciales et evenements complementaires

Les événements spéciaux et complémentaires de la Conférence soulèveront et examineront des questions clés concernant la gestion durable de l'eau pour l'alimentation/l'agriculture et les écosystèmes. Par exemple, la FAO présentera les détails d'un programme FAO/PNUE sur " Les évaluations de l'impact environnemental des prévisions à long terme en matière de GIRE : prévoir et satisfaire les demandes futures d'eau, d'alimentation et d'écosystèmes " (Programme sur l'impact environnemental 30). Le programme traite des effets environnementaux liés à l'eau dans l'agriculture sur les 30 prochaines années. Il examine les outils et les méthodes nécessaires à une évaluation environnementale stratégique et explore, en collaboration avec des institutions et organismes du secteur privé, parties prenantes à l'échelle mondiale et locale, l'utilisation et la demande de prévisions à long terme ainsi que les forces et les contraintes des divers outils de modélisation. D'autres événements complémentaires ou spéciaux spécifiques seront mis au point pendant la phase préparatoire de la Conférence.

Site Internet de la Conférence

Le site Internet de la Conférence sera publié au sein du site de la FAO, en septembre 2004 sur www.fao.org/wfe2005/. Il constituera une plateforme d'échange d'information et de participation tout au long de la phase préparatoire de la Conférence ainsi que pendant la Conférence même.

Forum/Conférence électronique

Pendant la période de septembre - novembre 2004, le site Internet accueillera un e-forum informel visant à rassembler études de cas et bonnes pratiques. Il établira une base de données permettant d'accéder aux études de cas. Un modérateur sera prévu pour chaque thème de l'e-forum. Son rôle consistera a) à préparer un document de synthèse pour la conférence principale et b) à modérer une e-conférence en novembre-décembre, basée sur les principales déclarations et recommandations émanant de l'e-forum et des principales interventions. Après la clôture de l'e-conférence, une synthèse des débats sera rédigée. Elle donnera lieu à un programme de questions et de matériel supplémentaire pour la Conférence et la déclaration de la Conférence, en fonction des différentes zones agro-écologiques.

La pré-conférence africaine

La conférence d'Addis-Abeba a pour but d'identifier les possibilités de mise en œuvre du SMDD et des ODM, des décisions et programmes de la CBD et du WWF concernant l'eau, l'alimentation et les écosystèmes et de préparer la conférence de La Haye dans ce contexte. Le débat donnera suite, entre autres, au Dialogue sur l'eau, l'alimentation et l'environnement. L'ordre du jour est axé sur la mise en œuvre en Afrique par des acteurs africains. Les participants sont les acteurs clés dans les domaines de la gestion de l'eau, de la production alimentaire et de la gestion de la biodiversité des pays africains. Il sera demandé aux acteurs clés de ces domaines divers de collaborer, de proposer de bons exemples de mise en œuvre et d'identifier enseignements retenus et conseils pour une meilleure mise en œuvre des politiques. Cela devrait permettre une vie meilleure pour les peuples d'Afrique. La Conférence se tiendra à Addis-Abeba du 4 au 6 novembre 2004. Les résultats de la pré-conférence africaine alimenteront l'ordre du jour et le débat de la conférence de La Haye en 2005.

Séminaires régionaux partenaires

Dans le courant 2004, des " séminaires partenaires " organisés par d'autres acteurs et organisations prépareront des contributions régionales à la conférence FAO/Pays-Bas. Les organisations intéressées sont invitées à prendre contact avec le secrétariat de la Conférence. A l'heure actuelle, les ateliers régionaux suivants sont en cours de considération:

  • Afrique: GIRE - Atelier d'expériences à Loskop, Afrique du Sud (nov. 2004)
  • Asie: "Grands et petits systèmes basés sur le riz : des rôles multiples aux utilisations multiples". Deux ateliers organisés par la FAO, le Japon, ESPIM et l'INWEPF

Des ateliers régionaux liés à la Conférence sont prévus dans le courant de la seconde moitié de 2004. L'objectif primaire en est d'approfondir les thèmes de la Conférence en se concentrant plus particulièrement sur leur pertinence pour la région ainsi que sur les expériences de cette dernière en matière d'eau pour l'agriculture et d'eau pour les écosystèmes. Ces ateliers pourraient préparer des déclarations régionales pour la Conférence.