FAVORISER LA MISE EN ŒUVRE – UNE «NOUVELLE ECONOMIE» POUR WFE – L’ENVIRONNEMENT PROPICE
VERSION IMPRIMABLE

A

Agrobiodiversité - La composante de la biodiversité qui contribue à la production alimentaire et agricole. Le terme agrobiodiversité comprend la diversité intraspécifique, spécifique et de l'écosystème

Agroécosystème - Une association dynamique comprenant les cultures, les pâturages, le bétail, d'autres espèces de flore et de faune, l'atmosphère, les sols et l'eau. Les agroécosystèmes font partie de paysages élargis qui incluent des terres incultes, des réseaux de drainage, des communautés rurales et la flore et la faune sauvages

Approche axée sur l'écosystème - Cette approche est une stratégie de gestion intégrée des terres, eaux et ressources vivantes qui promeut la conservation et l'utilisation rationnelle de manière équitable. C'est ainsi que l'application de cette approche permettra de parvenir à un équilibre entre les trois objectifs de la Convention : conservation, utilisation rationnelle et partage juste et équitable des avantages issus de l'utilisation des ressources génétiques. L'approche se fonde sur l'application de méthodes scientifiques appropriées à des niveaux d'organisation biologique comprenant la structure, les processus et les fonctions essentiels des organismes et de leur environnement, ainsi que les interactions qui surviennent entre eux. Elle reconnaît que les être humains, avec leur diversité culturelle, font partie intégrante de nombreux écosystèmes.
Convention sur la diversité biologique

Approches axées sur les droits - Un cadre théorique pour le développement humain qui se fonde sur des normes relatives aux droits humains internationaux et est orienté, au plan opérationnel, vers la promotion et la protection de ces droits.

Association des utilisateurs d'eau -Association des utilisateurs d'eau qui combine les fonctions de gouvernance et de gestion (les utilisateurs ne sont pas les propriétaires de l'infrastructure).

B

Bassin de réception - Zone de drainage d'un cours d'eau, d'un fleuve ou d'un lac (appelé aussi " bassin hydrographique " ou "bassin versant ")

Bassin hydrographique - voir "bassin de réception"

Bonnes pratiques - Tout ensemble de méthodes susceptibles de produire des résultats en harmonie avec les valeurs de ceux qui les proposent. En agriculture, elles utilisent les connaissances disponibles pour promouvoir la durabilité environnementale, économique et sociale et, de ce fait, favorisent la production sur l'exploitation et les processus après production en vue d'assurer des aliments sains et nutritifs et des produits agricoles non alimentaires.

Biens et services de l'environnement - Cette fonction largement débattue concerne davantage les actions et produits découlant de l'activité humaine que les avantages procurés directement par l'environnement naturel. Une définition étroite, qui tient compte de " l'utilisation finale ", y inclut les moyens de lutte contre la pollution et la gestion des déchets, alors qu'une définition élargie, " orientée vers la production ", comprend les biens respectueux de l'environnement comme les produits organiques ou le bois écologiquement certifié, et les services comme l'écotourisme.

Besoins en eau - Concept théorique défini par les exigences et les objectifs de l'activité qui les génère, et l'efficacité de l'utilisation de l'eau - pour une quantité et une qualité données - relativement aux résultats. Ces besoins sont donc normalement exprimés par unité (par habitant, hectare irrigué, unité de production). Ils sont indépendants du volume fourni.

C

Commission du développement durable (CSD) - Créée en décembre 1992 pour assurer le suivi de la Conférence des Nations Unies sur le développement et l'environnement. Elle surveille la mise en oeuvre des accords de la conférence et établit les reports relatifs aux niveaux local, national, régional et international. C'est une commission fonctionnelle du Conseil économique et social des Nations Unies.

Convention sur la diversité biologique (CDB) - Un accord clé adopté lors de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement de 1992 au titre duquel les gouvernements s'engagent à sauvegarder la pérennité écologique de la planète par la conservation de la diversité biologique, l'utilisation rationnelle de ses composantes et le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques

Convention de Ramsar - La convention sur les zones humides, un traité intergouvernemental, qui fournit un cadre pour l'action nationale et la coopération internationale visant la conservation et l'utilisation judicieuse des zones humides et de leurs ressources, adopté dans la ville de Ramsar, Iran, en 1971.

Cycle de l'eau - Les chemins qu'emprunte l'eau à travers ses différents stades - vapeur, état liquide, état solide - lorsqu'elle entre dans les océans, l'atmosphère, les nappes souterraines, les rivières, etc.

D

Diversité de l'écosystème - La variété des écosystèmes présents dans un paysage élargi, allant du biome (la principale unité écologique) jusqu'au micro-habitat.

Durabilité de l'environnement - Répondre aux besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs. Le terme comprend, par exemple, le maintien de la densité de population au-dessous de la capacité de charge d'une région donnée, la promotion du renouvellement des ressources renouvelables, la conservation et l'établissement de priorités pour l'utilisation des ressources non renouvelables, et le maintien de l'impact environnemental au-dessous du niveau nécessaire pour permettre la récupération et l'évolution permanente des écosystèmes dégradés.

Développement durable - Le développement qui satisfait les besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs.

E

Eaux bleues - Eaux superficielles et souterraines disponibles pour l'irrigation, les utilisations urbaines et industrielles et les flux environnementaux.

Ecosystème - Un complexe dynamique de communautés végétales, animales et de micro-organismes, y compris de leur environnement non biologique, interagissant comme unité fonctionnelle.

Eaux vertes - Le pourcentage des précipitations stocké dans le sol et disponible pour la croissance des végétaux.

Evaluation - Techniques permettant d'estimer la valeur de biens et services dont le prix n'est pas fixé et qui ne sont pas commercialisés. Il s'agit notamment des ressources naturelles et des biens environnementaux. Le processus d'évaluation comprend l'identification des catégories de coûts/avantages affectées, la quantification d'importants effets physiques, l'estimation de la valeur de ces effets et des questions de quantification/tarification.

F

Forum mondial de l'eau - Parrainé par le Conseil mondial de l'eau, il offre à la communauté des utilisateurs et aux décideurs du monde entier une instance leur permettant de constituer des réseaux, de discuter et de chercher des solutions visant à assurer la sécurité de l'eau.

G

Gestion intégrée des ressources en eau - Un processus qui promeut la mise en valeur et la gestion coordonnées des ressources en eau, en terre et autres, afin de maximiser le bien-être économique et social qui en découle de façon équitable et sans compromettre la pérennité d'écosystèmes vitaux.

Groupes vulnérables - Groupes qui seraient vulnérables quelles que soient les circonstances (lorsque des adultes sont incapables d'assurer des moyens d'existence adéquats à leur famille en raison de facteurs comme l'invalidité, la maladie et l'âge, par exemple), et groupes dotés de ressources trop faibles pour leur permettre de tirer un revenu suffisant des sources disponibles.

L

Le " pollueur paie " - Le principe selon lequel la personne ou l'organisation responsable de la pollution paie pour corriger les dommages qu'elle a causés. Parmi les dommages environnementaux figure la pollution de la terre et de l'eau aussi bien que les dommages causés à la biodiversité des espèces ou habitats protégés.

O

Objectifs de développement du millénaire (ODM) - Une liste de 10 objectifs (y compris l'éradication de l'extrême pauvreté et de la faim, l'amélioration de la santé maternelle et le maintien de la durabilité de l'environnement) adoptés par l'Assemblée générale des Nations Unies. Les ODM engagent la communauté internationale à réaliser une vision élargie du développement et ont été acceptés d'un commun accord comme cadre pour en mesurer les progrès.

P

Partie prenante - Une institution, une organisation ou un groupe qui s'intéresse à un secteur ou système particulier. Y sont compris : des individus et des groupes intéressés qui contribuent, volontairement ou involontairement, à des activités créatrices de revenu, et qui sont dès lors les bénéficiaires et/ou porteurs de risques potentiels de ses opérations.

Plan d'utilisation de l'eau - Il établit le mode de gestion de l'eau, définit les limites de son utilisation, reconnaît ses valeurs environnementales, sociales et économiques et fixe les normes pour les respecter.

Q

Qualité de l'eau - Les caractéristiques chimiques, physiques et biologiques de l'eau par rapport à son adaptation à une certaine utilisation.

S

Sécurité alimentaire - Accès matériel et économique, en tout temps, à des quantités suffisantes d'aliments salubres et nutritifs en vue de satisfaire aux besoins nutritionnels et aux préférences alimentaires et, partant, de permettre une vie saine et active.

U

Utilisation de l'eau - On distingue trois types : prélèvement, lorsque l'eau est puisée dans une rivière, ou un réservoir superficiel ou souterrain, et restituée après usage à une masse d'eau naturelle ; consommation, lorsque l'eau est prélevée sans être restituée (irrigation, par exemple) et qu'elle n'est plus disponible directement pour des usages ultérieurs ; exploitation sans prélèvement, lorsqu'une masse d'eau est utilisée sur place (navigation, pêche, récréation, élimination des effluents et production d'énergie, par exemple).

Z

Zones humides - Terres où la saturation d'eau est le principal facteur qui détermine le mode de mise en valeur du sol et les types de communautés animales et végétales présentes.