Plant Production and Protection Division: West and Central Africa - FAO training supports inventories of obsolete pesticides towards elimination
 

West and Central Africa - FAO training supports inventories of obsolete pesticides towards elimination


 

(Version française à la suite)

 

3 February 2017 - Bamako, Mali -

 

A regional training on planning and inventory techniques for obsolete pesticides and associated waste was held in Bamako, Mali from 30 January to 3 February 2017 and attended by 31 participants from 14 countries of West and Central Africa (Burkina Faso, Cape Verde, Gambia, Guinea Bissau, Mauritania, Niger, Senegal, Chad, Guinea, Liberia, São Tomé and Príncipe, Sierra Leone and Togo).

The training is part of a regional project financed by the Global Environment Facility (GEF) to strengthen the capacities of member countries of the " Comité permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel " (CILSS) in rational management of pesticides, including the elimination of 850 tonnes of obsolete pesticides.

The project is co-financed by the regional organisations : the Economic Community of West African States (ECOWAS), the CILSS  and  the "Union Economique et Monétaire Ouest Africaine" (UEMOA) and is part of a regional initiative to reduce Pests and pesticides in the Sahel and West Africa (PPM-SWA) that combines the GEF project with other projects in the subregion. In addition, for this training, FAO has partnered with an NGO, Green Cross, in charge of the implementation of a UNEP project, also funded by the GEF under the Stockholm Convention on POPs .

The inventory of pesticides and associated waste is the first link in the chain of the disposal process. It allows to collect all data on pesticide waste, its storage conditions and the situation of pesticide store and storage sites, in order to better plan operations for safeguarding the material and disposing of it.

The training focused on the characteristics and risks of pesticides and contaminated materials, as well as inventory methods, from planning, to data collection through to registration. The FAO Pesticide Stock Management System (PSMS) application was presented to participants to record and use future inventory data and quantify site risk.

Participants also had on-site practical training to make the inventory obsolete pesticides according to the methods learned in class, including ensuring safety of people and environment and usage of personal protective equipment (PPE) during each technical step. This part of training took place on real sites in Mali and were supervised by expert trainers, including the PEPPO (Project for the Elimination and Prevention of Obsolete Pesticides) team of the Ministry of the Environment of Mali.

Finally the training allowed participants to plan next steps leading to the elimination of obsolete pesticides, namely national trainings and the inventories.

 
Links and documents :

---


3 Février 2017 - Bamako, Mali

 

Une formation régionale sur les planifications et les techniques d’inventaire des pesticides obsolètes et déchets associés s'est tenue à Bamako, Mali, du 30 janvier au 3 février 2017, et a réuni 31 participants venant  de 14 pays d'Afrique de l'Ouest et Centrale (Burkina Faso, Cap Vert, Gambie, Guinée Bissau, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Guinée, Libéria, République Centrafricaine, São Tomé et Príncipe, Sierra Leone, Togo).

La formation est une activité d´une composante du  projet régional financé par le FEM (Fonds pour l’Environnement Mondial) de renforcement des capacités des pays membres du « Comité permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel » (CILSS) en gestion rationnelle des pesticides, qui vise notamment à éliminer 850 tonnes de pesticides obsolètes. Le projet cofinancé par les organisations régionales CEDEAO (Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) – CILSS – UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) s’inscrit dans une initiative régionale pour la réduction de risques des déprédateurs et des pesticides dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest (PPM-SWA), qui associe le projet FEM à d'autres projets de la sous-région. De plus, pour cette formation, la FAO s’est associée à une ONG, Green Cross, en charge de la mise en œuvre d’un projet du PNUE, également financé par le FEM dans le cadre de la Convention de Stockholm sur les POPs.

L’inventaire des stocks de pesticides et déchets associés constitue le premier maillon de la chaine du processus d’élimination. Il permet de collecter l’ensemble des données sur ces déchets, leurs conditions de stockage et la situation des sites abritant les dépôts/magasins de pesticides, afin de mieux planifier les opérations nécessaires à leur sécurisation et élimination/destruction.

La formation a porté sur les caractéristiques et les risques des pesticides et matériaux contaminés ainsi que sur les méthodes d’inventaire, de la planification à  la collecte des données jusqu’à leur enregistrement. La base de données FAO Pesticide Stock Management System (PSMS) a été présentée aux participants afin d'enregistrer et exploiter les (futures) données d'inventaires et de quantifier les risque des sites.

Les participants ont pu aussi s'exercer sur le terrain à inventorier les pesticides obsolètes selon les méthodes apprises en salle, y compris la mise en sécurité des  personnes et de l'environnement, l’utilisation des outils et des équipements de protection individuelle (EPI) lors de chaque tache pratique. Ces formations se sont déroulées sur de véritables sites au Mali et ont été encadrées par des formateurs experts, dont l’équipe du PEPPO (Projet d’Elimination et de Prévention des Pesticides Obsolètes), du ministère de l’Environnement du Mali.

La formation s’est conclue par la planification des prochaines étapes menant à l’élimination des pesticides obsolètes, à savoir les formations nationales et la conduite des inventaires dans les pays .

  Links et documents :


 

 

 

 

Core Themes