Les petites entreprises de semences contribuent à améliorer la sécurité alimentaire au Honduras


Les petites entreprises semencières permettent d’accroître l’approvisionnement des semences de maïs et de haricots de haute qualité aux agriculteurs familiaux, contribuant ainsi à améliorer la sécurité alimentaire du Honduras. Ces améliorations sont possibles en partie grâce aux efforts du projet "Semence pour le développement", qui renforce la capacité de sept petites entreprises semencières au Honduras.

Le projet a permis le renforcement des capacités organisationnelles et de gestion des entreprises et la livraison d'équipement de traitement des semences.

L'officier responsable de la FAO au Honduras, Milton Flores, a déclaré que les semences de haute qualité produites grâce à l'équipement permettant le séchage, nettoyage, classification et emballage seront utilisées cette année pour ensemencer 3 350 hectares de maïs et 2 800 hectares de haricots.

L'utilisation de semences de haute qualité par les agriculteurs familiaux aura une incidence sur la production nationale de céréales de base, augmentant la production de maïs de 32%, et de haricots de 30%. La disponibilité de céréales de base dans l'alimentation des familles les plus vulnérables du pays sera accrue, a déclaré l'officier responsable de la FAO au Honduras.

Afin de stimuler la production locale de semences de maïs et de haricots de haute qualité, le Gouvernement du Honduras offre aux petites entreprises de semences la souche variétale, la certification de la semence commerciale ainsi que l’assistance technique.

Investissement dans la sécurité alimentaire et la nutrition
Le projet "Semence pour le développement" a investi 258 000 dollars EU dans l'équipement de traitement des semences et en formation. Les producteurs ont contribué à hauteur de 58 000 dollars EU en terme de travail et d'infrastructure sur le lieu d’installation de l'équipement.

Le projet a aidé 127 familles rurales, qui ont doublé leurs revenus en un an. Les producteurs de céréales de base ayant utilisé les semences de haute qualité produites  par les petites entreprises semencières ont augmenté leur rendement de 1 620 kg de maïs par hectare et de 520 kg de haricots par hectare. Allan Hruska, fonctionnaire de la FAO pour  la production végétale et la protection des plantes a expliqué comment ces investissements contribuent réellement à améliorer la sécurité alimentaire et la qualité de vie de la population rurale.

Remise officielle des équipements
L'équipement de traitement des semences a été officiellement livré en Avril aux sept petites entreprises qui travaillent avec le projet 'Semence pour le développement' au Honduras. Ces petites entreprises appartiennent à 127 familles de petits producteurs situées dans les municipalités de Nacaome, Yorito, Olancho, Santa Barbara et El Paraiso.

Le projet 'Semence pour le développement' au Honduras est mis en oeuvre par le Secrétaire agricole et de l'élevage, à travers la Direction des sciences et technologies agricoles et du Service national de santé animale du gouvernement du Honduras, avec l'assistance technique de la FAO et le financement de l'Agence internationale de coopération espagnole pour le développement.

Chargée de presse
Claudia Vargas
Communications SLM
Téléphone: (+507) 301-0326 ext. 119
Courriel: claudia.vargas@fao.org

 

Core Themes