AGP - Pesticides interdits
 

Pesticides interdits

Dans de nombreux pays, lorsqu'une gamme de produits a été interdite ou retirée de la vente pour des raisons de santé ou environnementales, les stocks existants ne sont pas considérés comme il le faudrait. Ces stocks restent dans leur entrepôt d'origine et finissent par se détériorer. En tel cas, il faudrait que les autorités compétentes permettent une interdiction progressive pour que les stocks existants puissent être écoulés avant l'application totale des restrictions.

L'interdiction des pesticides POP

POP signifie polluants organiques persistants. Les produits chimiques POP ne se décomposent pas facilement et demeurent longtemps dans l'environnement. La plupart d'entres eux s'évaporent dans les climats chauds, voyagent à travers l'atmosphère et s'établissent dans les climats plus froids. Ils sont également liposolubles, ce qui signifie qu'ils sont solubles dans les lipides. De ce fait, ils s'accumulent dans les graisses des animaux en quantités croissantes qui peuvent causer des problèmes physiologiques à long terme tels que cancers, problèmes hormonaux et infertilité. Certains de ces effets peuvent également devenir héréditaires. Alors qu'ils grimpent dans la chaîne alimentaire, les POP deviennent également de plus en plus concentrés.

Cependant, lorsque les dangers des produits chimiques POP furent présentés au public à la fin des années 70, ces pesticides furent bannis des campagnes d'éradication des criquets pèlerins financées par les donations.

Beaucoup de pesticides, la dieldrine en particulier, étaient largement utilisés dans les campagnes d'éradication des criquets en Afrique. Lorsque les pesticides POP furent bannis, le sort des stocks déjà existants ne fut pas considéré sérieusement, et ceux-ci sont devenus un problème majeur. Les données disponibles indiquent que plus de 20 pour cent des stocks de pesticides périmés sont des POP.

Certains des stocks de pesticides existants ont presque 30 ans. Ils sont médiocrement entreposés et s'infiltrent dans l'environnement, contaminant le sol et les eaux. De plus, du fait de leur persistance, les pesticides POP comme la dieldrine peuvent être actifs longtemps. C'est pourquoi ils sont souvent volés et revendus illégalement. Pour plus d'information sur les pesticides POP voir les pages «Organochlorés, les pesticides POP» et «Pesticides périmés».

Les pesticides interdits sont ils vendus dans les pays en développement?

Il arrive fréquemment que des pesticides très dangereux, interdits à l'utilisation dans les pays industrialisés, soient exportés vers les pays en développement.

Pour qu'un pesticide soit interdit, il faut qu'il soit d'abord répertorié. Certaines compagnies pesticides n'ont pas enregistré ou re-enregistré des produits en sachant que ceux-ci ne seraient pas autorisés dans leur propre pays, mais ils continuent à les produire pour les exporter vers les pays en développement. Il arrive même que les fabricants augmentent les exportations pour épuiser leurs stocks existants ou pour compenser la perte de leur marché local.

Les compagnies pesticides ont également su contourner les interdictions sur des produits spécifiques en construisant des installations de production de la formulation dans les pays en développement. Ils fournissent ensuite l'ingrédient actif nécessaire pour créer le pesticide et prétendent que le produit est fabriqué sur place.

L'argument avancé est que les pays en développement demandent ces pesticides dangereux parce que les produits moins toxiques sont souvent trop coûteux.

Pesticides POPs interdits vendus sur un marché de Lagos
Pesticides POPs interdits vendus sur un marché de Lagos