AGP - Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques - SAICM
 

SAICM

Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques (SAICM) et les implications pour la FAO

 

L'Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques (SAICM) est un cadre de politique pour promouvoir la sécurité chimique dans le monde. La SAICM a pour objectif général de parvenir à une gestion rationnelle des produits chimiques tout au long de leur cycle de vie, afin que, d'ici 2020, les produits chimiques soient fabriqués et utilisés de telle sorte que tout impact nocif sur la santé humaine et l'environnement soit réduit au minimum. Cet «objectif 2020» a été adopté en 2002 par le Sommet mondial sur le développement durable, comme partie du Plan de mise en œuvre de Johannesburg. La SAICM a été adoptée par la Conférence internationale sur la gestion des produits chimiques (CIGPC) à Dubai (Émirats arabes unis), en février 2006.

La SAICM comprend les produits chimiques agricoles. Elle aura donc un impact sur le secteur de l'agriculture en particulier sur l'utilisation et la gestion des pesticides et la mise en œuvre du Code international de conduite pour la distribution et l'utilisation des pesticides, la Convention de Rotterdam, le Codex Alimentarius et d'autres engagements internationaux.


La SAICM comprend trois documents centraux:

  1. la Déclaration de Dubai concernant la gestion internationale des produits chimiques;
  2. la Stratégie politique globale; et
  3. un Plan d'action mondial (GPA).

Télécharger: le texte de la SAICM, comprenant la Déclaration de Dubai, la Stratégie politique globale et le Plan d'action mondial

 

Le Plan d'action mondial inclut un éventail de domaines de travail ayant des impacts directs et/ou indirects sur le secteur agricole. Par exemple:

  • Programmes concernant les pesticides
  • Pratiques agricoles rationnelles
  • Pesticides à très haute toxicité (gestion et réduction des risques)
  • Aspects juridiques, de politiques et institutionnels
  • Évaluation des risques, gestion et communication
  • Gestion des déchets (et leur réduction)
  • Renforcement des capacités à l'appui des initiatives nationales.

Les activités de la FAO liées aux pesticides, en particulier le Code international de conduit, le programme de Gestion intégrée des déprédateurs (GID), le Programme africain des stocks périmés (PASP) et le secrétariat de la Convention de Rotterdam, visent plusieurs de ces domaines. Ainsi, dans le Plan mondial d'action, il est souvent fait référence au travail de la FAO. Les objectifs généraux de la SAICM correspondent à l'approche de la FAO en matière de gestion des pesticides.

Télécharger: Comparaison entre les activités du Plan d'action mondial de la SAICM et le Code international de conduite pour la distribution et l'utilisation des pesticides

Le Conseil de la FAO, à sa cent trente et unième session en novembre 2006, a discuté de la SAICM et est convenu de son importance du point de vue de l'assistance fournie aux pays pour atteindre les objectifs du Sommet mondial pour le développement durable de 2002, et de sa contribution à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. En accord avec la Conférence internationale sur la gestion des produits chimiques, il a reconnu l'importance du fait que des agences telles que la FAO incluent la SAICM dans leur programmes, conformément à leur mandat. Il a aussi remarqué que le Code international de conduite pour la distribution et l'utilisation des pesticides devait être considéré comme élément important du processus de la SAICM.

Le Conseil a souscrit à l’Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques et a reconnu le rôle de la FAO dans l’application de cette approche, dans la limite des ressources disponibles.. Étant donné le large éventail d’activités envisagées dans le cadre de l'Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques, le Conseil a suggéré que les activités de la FAO intègrent la réduction des risques, y compris l’interdiction des pesticides particulièrement dangereux, la promotion des bonnes pratiques agricoles, l’élimination des stocks de pesticides obsolètes dans le respect de l’environnement et le renforcement des capacités à travers la création de laboratoires nationaux et régionaux.

 

 De plus amples informations peuvent être téléchargées du site de la SAICM

Core Themes