Le Mécanisme de Facilitation du Plan d’action mondial
 

Le mécanisme de facilitation pour la mise en œuvre du Plan d’action mondial


Le mécanisme de facilitation pour la mise en œuvre du Plan d’action mondial a été présenté à la Commission sur les ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture (CRGAA) à sa neuvième session en octobre 2002.

L'objectif du portail du Mécanisme de facilitation est de favoriser la mise en œuvre du Plan d'action mondial et d’encourager la mobilisation des ressources techniques et financières. Le portail offre un large éventail d'informations, y compris les programmes, les projets et activités ainsi que les sources de financement appropriées pour les activités contribuant à la conservation et l'utilisation durable des ressources phytogénétiques.

Le Mécanisme de facilitation reçoit ses orientations générales de la Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Il est hébergé par la FAO avec laquelle il travaille en partenariat afin d’attirer et d’accueillir d’autres partenaires comme des organisations internationales, régionales et sous-régionales ainsi que des réseaux.

Sources de financement

La mise en œuvre complète du deuxième Plan d'action mondial exige une augmentation significative des activités qui se déroulent actuellement. Des ressources financières proportionnelles à l'ampleur de la tâche du Deuxième Plan d'action mondial devraient donc être mobilisées.

La plupart des activités relatives aux ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture sont financées par les trois types de donateurs suivants :

  • Bailleurs de fonds multilatéraux

Cette catégorie comprend les institutions suivantes: i) les agences de l'ONU, programmes et fonds, ii) les institutions financières internationales (notamment la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et les banques régionales de développement), iii) les fonds mondiaux (par exemple le fonds pour l'environnement mondial), iv) l'Union européenne, et v) un certain nombre de fonds arabes.

  • Bailleurs de fonds bilatéraux

Cette catégorie inclut les Etats membres qui fournissent une aide au développement directement aux pays bénéficiaires. L'aide au développement peut être coordonnée au nom du gouvernement par les ministères (par exemple, le ministère des Affaires étrangères) ou par des agences (par exemple l’Agence nationale de développement).

  • Fondations

Cette catégorie désigne les organisations sans but lucratif qui financent les activités d'autres institutions ou individus à des fins caritatives. Deux types de fondations peuvent être distingués: les fondations privées et les fondations publiques.

Le Mécanisme de facilitation offre des informations utiles sur ces deux sources de financement potentielles par le biais de deux banques de données :
 


 
   
 

 

Projets et activités

Le Mécanisme de facilitation offre des informations utiles à travers la base de données des projets. Celle-ci donne des informations sur les activités menées au niveau national dans le domaine des ressources phytogénétiques. La base de données des projets est un extrait des projets et des activités disponibles dans le Système mondial de suivi. Les recherches peuvent se faire par pays du projet, par domaines prioritaires du Plan d'action mondial, par saisie de texte libre, ou en associant ces divers critères. L'information sur chaque projet est affichée dans la langue dans laquelle elle a été fournie.


Pour une recherche détaillée et un relevé complet de tous les projets, veuillez consulter le site du Système mondial de suivi du Plan d’action mondial.

Institutions et réseaux

De nombreuses institutions locales, régionales, nationales, et internationales ainsi que des réseaux sont impliqués dans des activités de conservation et d'utilisation des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Beaucoup de réseaux et de nouvelles institutions ont été mis en place pour répondre aux activités prioritaires du Plan d'action mondial.

Ces institutions et réseaux comptent des réseaux internationaux et régionaux, les organisations de la société civile et les institutions, y compris les conventions de l'ONU, des sociétés et des associations internationales, des associations et des initiatives. Leurs activités peuvent être basiques comme des programmes mondiaux.

Le Mécanisme de facilitation fournit des informations utiles sur les institutions régionales et internationales, sur les réseaux par le biais de la base de données, sur les institutions et les réseaux ci-dessous.


Pour obtenir des informations sur les organisations nationales ou locales dans un pays spécifique, veuillez entrer dans les bases de données répertoriées ici..

Si vous possédez un produit “riche en diversité” et que vous avez besoin d’aide pour sa commercialisation, notamment pour son exportation dans les pays industrialisés, vous trouverez des institutions spécialisées qui pourront vous appuyer lors de la recherche de marchés.


Conservation du matériel génétique

La meilleure façon de conserver les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA) est de les utiliser. Concernant la conservation ex situ, le nombre total d'entrées dans les collections des banques de gène à travers le monde a augmenté d'environ 20% depuis 1996, atteignant ainsi 7,4 millions.

La base de données ci-dessous permet d’accéder à de nombreuses bases de données de matériel génétique internationales et nationales répertoriées par espèce. Vous trouverez de courtes descriptions sur ces bases de données de matériel génétique et des liens vers leurs sites Internet en effectuant une recherche par type de base de données ou par saisie de texte libre.


Pour obtenir plus d'information sur la conservation efficace et effective des ressources génétiques ex situ, voir aussi le site Internet de la Crop Genebank Knowledge Base, une initiative du System-wide Genetic Resources Programme du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale