AGP - La Commission Internationale du Riz
 

La Commission Internationale du Riz


Le riz nourrit un grand nombre de populations en Asie depuis bien plus longtemps que tout autre culture vivrière. En Asie, la capacité de produire un surplus de riz a contribué au  développement des communautés, tandis qu’au cours de toute histoire du continent les mauvaises récoltes de riz ont provoqué famine , décès et instabilité politique dans de nombreux pays. En prenant acte de la stagnation de la production mondiale de riz, la quatrième session de la Conférence de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies réunie en 1948, a approuvé l'accord formulé à Baguio, aux Philippines, qui a donné naissance à la Commission internationale du riz. La Commission dont la fonction est de « promouvoir les activités nationales et internationales liées à la production, la conservation, la distribution et la consommation de riz », a été lancée le 4 janvier 1949, après l’ adhésion de 12 pays à la Constitution de la Commission,  conformément à l’ article IX qui suit:

« La Constitution entrera en vigueur après que les notifications d’acceptation ont été reçues des gouvernements d’au moins dix pays membres de  l’Organisation de Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture qui représentent ensemble pas moins de la moitié des production mondiale de riz de l’année agricole 1947/48, comme indiqué par les statistiques officielles ».

La première session ordinaire de la Commission internationale du riz a eu lieu à Bangkok, en Thaïlande, en 1949. Depuis lors, une session de la Commission a eu lieu tous les quatre ans pour examiner les progrès et proposer des amélioration possibles aux programmes nationaux consacrés à la production du riz. La dernière session a eu lieu au Rome en 2012. Pour consulter le rapport final de la 22ème session cliquez ici (.PDF). 

Une session spéciale est prévue pour les 13-14 Juin à Rome, en Italie. Plus d'informations sur cette session peuvent être consultés en cliquant ici.


Core Themes