Domaines prioritaires du second Plan d’action mondial
 

Domaines prioritaires du second Plan d’action mondial


Le deuxième Plan d'action mondial pour les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture crée les partenariats et les synergies nécessaires au soutien de la gestion de la conservation et de l’utilisation des ressources phytogénétiques. Cela permet de renforcer les liens et de créer un «continuum» entre la conservation, l'amélioration des cultures et les systèmes de distribution des semences – les trois composantes principales pour la conservation et l'utilisation des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA).

Le Deuxième Plan d'action mondial est composé de 18 activités prioritaires s’articulant sous quatre thématiques: la conservation et le développement in situ, la conservation ex situ, l'utilisation durable et le renforcement durable des capacités institutionnelles et humaines. L'accent est mis au niveau national afin d’encourager les états à mener eux-mêmes les différentes activités prioritaires. La situation ​​et les tendances de ces domaines prioritaires pour chacun des pays sont disponibles dans les rapports nationaux ainsi que dans les bases de données du projet.


Conservation et développement in situ

La conservation des ressources phytogénétiques dans les écosystèmes naturels et leur gestion à la ferme assurent une évolution et une adaptation constante de ces ressources vis-à-vis de la variabilité des forces environnementales et sont donc essentielles à la génération de nouvelles diversités pour les améliorations des cultures à venir. Les agriculteurs ainsi que les communautés autochtones et locales ont un rôle décisif à jouer pour le développement et la conservation de la diversité phytogénétique in situ, tout particulièrement au sein de la ferme. Le deuxième plan d’action mondial décrit les politiques clés, les capacités, les besoins en terme de recherche et de technologie ainsi que les stratégies de coordination nécessaires pour:

  • Recenser et inventorier les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture
  • Soutenir la gestion et l'amélioration à la ferme des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture
  • Promouvoir la gestion in situ des espèces sauvages apparentées aux plantes cultivées et des plantes alimentaires sauvages
  • Aider les agriculteurs victimes de catastrophes à restaurer les systèmes de culture

Pour plus d’information, consultez les rapports par pays


Conservation ex situ

Une importante quantité de ressources phytogénétiques, indispensables à la sécurité alimentaire mondiale, sont stockées dans les banques de gènes sous la forme de collections ex situ. Il est vital de s’assurer que les conditions de stockage du matériel génétique déjà recueilli soient adéquates et de prévoir au mieux leur régénération ainsi que leur duplication. Depuis 1996, plus de 240 000 variétés végétales ont été recueillies et ajoutées aux banques de gènes ex situ. Cependant, il est fondamental de garantir une meilleure diversité végétale, tout particulièrement pour les espèces sauvages apparentées aux plantes cultivées et les espèces sous-utilisées. Le Deuxième Plan d'action mondial se penche sur les collections durables ex situ à travers une rationalisation des collections grâce à la promotion de la collecte et une maîtrise des stocks afin de favoriser les collections uniques au niveau mondial.

Il encourage l'utilisation de tests in vitro, des banques de gènes de plein champ et des nouvelles technologies pour les espèces qui ne peuvent être conservées sous forme de semences. Il décrit les politiques clés, les capacités, les besoins en terme de recherche et de technologie ainsi que les stratégies de coordination nécessaires pour:

  • Soutenir la collecte ciblée de ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture
  • Entretenir et élargir la conservation ex situ du matériel génétique
  • Régénérer et multiplier les entrées ex situ

 Pour plus d’information, consultez les rapports par pays


Utilisation durable

L'utilisation durable des RPGAA englobe un large éventail d'activités allant de l'amélioration des cultures par la sélection, l’adaptation et la diversification végétale à la distribution des semences. La sélection végétale sert de passerelle entre la conservation dans les banques de gènes et les systèmes semenciers qui fournissent aux agriculteurs une vaste diversité de culture.

Le Deuxième Plan d'action mondial insiste sur l’importance des RPGAA pour la sécurité alimentaire. Un certain nombre d'activités sont exposées afin d’accroître l'utilisation de la diversité génétique sur le terrain, réduire la vulnérabilité des cultures et renforcer les liens entre la conservation, l'amélioration des cultures et la distribution de semences. Ces activités comprennent l'augmentation de l'utilisation de mélanges de variétés, l’amélioration du déploiement de la diversité génétique, l'identification des espèces sous-utilisées la mise en place de méthodes après récolte ainsi que des stratégies commerciales. Il décrit les politiques clés, les capacités, les besoins en terme de recherche et de technologie ainsi que les stratégies de coordination nécessaires pour:

  • Renforcer la caractérisation, l’évaluation et la poursuite du développement de sous-ensembles spécifiques de collections pour faciliter l’utilisation
  • Appuyer la sélection végétale, les activités d’amélioration génétique et d’élargissement de la base génétique
  • Promouvoir la diversification de la production végétale et élargir la diversité des plantes cultivées pour une agriculture durable
  • Promouvoir le développement et la commercialisation de toutes les variétés, principalement les variétés des agriculteurs/variétés locales et les espèces sous-exploitées
  • Soutenir la production et la distribution de semences

Pour plus d’information, consultez les rapports par pays


Renforcement durable des capacités institutionnelles et humaines

La mise en œuvre des activités prioritaires du deuxième Plan d'action mondial et le renforcement des liens unissant la conservation des plantes à l'utilisation durable nécessitent de fortes capacités institutionnelles et humaines. Des politiques et des stratégies nationales adéquates doivent être mises en place pour atteindre les priorités spécifiques tout en assurant l'accès à une meilleure information visant à appuyer les décisions opérationnelles, techniques et stratégiques. La sensibilisation du public peut renforcer l'importance des RPGAA dans la lutte contre le changement climatique et en tant que fournisseur de services écosystémiques. Les activités prioritaires du deuxième Plan d'action mondial sont:

  • Mettre en place et renforcer les programmes nationaux
  • Promouvoir et renforcer les réseaux sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture
  • Mettre en place et renforcer les systèmes d’information intégrés sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture
  • Mettre en place et renforcer les systèmes pour la surveillance de l’érosion des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture
  • Créer et renforcer des capacités en ressources humaines
  • Promouvoir et renforcer la sensibilisation du public à l’importance des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

Pour plus d’information, consultez les rapports par pays