AGP - Conservation des ressources phytogénétiques
 

Conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

La conservation ex situ désigne la conservation des composantes de la diversité biologique en dehors de leur milieu naturel. Les principales infrastructures de stockage de ces techniques de conservation sont les banques de gènes ; des millions d’échantillons sont maintenant stockés dans des centaines de banques de gènes partout dans le monde à des fins de conservation et d’utilisation.

La conservation in situ désigne le maintien et la reconstitution de populations d’espèces viables dans leur milieu naturel et, dans le cas des espèces végétales cultivées, dans le milieu où se sont développés leurs caractères distinctifs. Des approches communes adoptées pour la conservation in situ sont la conservation de la réserve génétique et la conservation à la ferme.

La FAO joue un rôle de premier plan dans le renforcement de la conservation des RPGAA par le biais d’assistance aux politiques, de soutien technique et de sensibilisation. En collaboration avec des partenaires internationaux, régionaux et nationaux, nous participons à de multiples projets dans le but de renforcer les capacités afin de traiter des aspects techniques et politique et de préparer des normes et des directives techniques applicables aux banques de gènes pour des techniques de conservation de cultures spécifiques et d’autres publications.

L’adoption du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture en 2001 a marqué une étape importante pour relever le profil de la valeur et de la nécessité de la conservation et de l’utilisation des ressources phytogénétiques. En 2004, la FAO, avec le concours de Bioversity International agissant au nom des organismes internationaux de recherche du GCRAI, a créé le Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures dans le but de garantir la conservation et la disponibilité de la diversité agricole pour la sécurité alimentaire à l’échelle planétaire.

The revised Genebank Standards for Plant Genetic Resources for Food and Agriculture were endorsed at the 14th Regular Session of the CGRFA, Rome, 15-19 April 2013. Read more here.

ar ch en fr ru sp

La chambre forte semencière de Svalbard

Créée et financée par le Gouvernement de Norvège. Le Fonds fiduciaire finance le fonctionnement et la gestion. C'est une réponse au besoin d'une garantie optimale de sécurité pour la diversité mondiale des plantes cultivées. Cela a été rendu possible au sein du Traité par un cadre légal pour la conservation et l'accès à la diversité des plantes cultivées, approuvé internationalement. Pour plus d'informations, visitez cette page.