Gardens of Biodiversity
 
A Propos du livre

Gardens of Biodiversity est une publication de la FAO qui souligne l'importance de maintenir les ressources génétiques du Caucase du Sud et celle d’intégrer les informations sur les connaissances et des technologies avec les pratiques traditionnelles, qui se sont révélées particulièrement efficaces dans le passé. Ce livre illustre comment une étude détaillée et approfondie des conditions sociales et agro-écologiques locales peut contribuer à l’identification de solutions aux problèmes mondiaux, et comment il est possible d’agir sur la base des connaissances et de la sélection des meilleures ressources et  pratiques locales et des technologies efficaces, afin de transformer l'agriculture pour le développement durable.

La région du Caucase du Sud a été primordiale dans le processus d’évolution et de différenciation des diverses plantes domestiquées ainsi que des espèces animales ; la région a, en outre, connu les débuts de l’installation des agriculteurs et des pasteurs aux tous premiers temps de l'agriculture. Au fil des siècles, la région a accueilli de nombreuses populations qui ont appris à gagner de quoi vivre sur une terre sauvage, en renforçant leurs compétences et en développant des techniques adaptées au milieu local - telles que la sélection d'un large éventail de variétés de cultures, de races de bétail et les systèmes intégrés de culture et d'élevage - dans l’objectif de s'adapter aux hivers froids, aux étés secs, de lutter contre les ravageurs, les maladies et l'introduction d'espèces exotiques.

Ce livre, qui contient plus de 500 photos, est dédié aux peuple du Caucase du Sud, et à la richesse des ressources génétiques qui est le fruit de leur inspiration et du travail mené au cours des siècles. A travers la gestion de leurs ressources naturelles, ce peuple a su contribuer de façon exceptionnelle au maintien de la biodiversité et, par voie de conséquence, à la sécurité alimentaire mondiale. [Suite ...]


Le Caucase du Sud, qui comprend l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Géorgie, a une combinaison unique de différents climats, allant de sec à humide et de subtropical au type alpin, avec quatre saisons distinctes. Avec sa variété de terrains et de sols, et une longue tradition d’adaptation des pratiques agricoles aux besoins locaux, la région a été identifiée comme l’un des centres d'origine de nombreuses espèces végétales, ainsi que comme centre de différenciation génétique. Les populations autochtones ont développé les capacités nécessaires à la gestion de leur biodiversité, en particulier dans les jardins familiaux, afin de maximiser la production alimentaire et de fournir une alimentation saine et diversifiée.


Néanmoins, de nombreux écosystèmes sont à risque. Comme dans d'autres régions du monde, ces écosystèmes subissent les effets négatifs de la faiblesse des politiques et du mode de gestion qui ont été adoptés dans le passé, ainsi que de la pollution, de la surexploitation et, plus récemment, du changement climatique.

21266 visits21266 visits21266 visits21266 visits21266 visits