AGP - La Commission Internationale du riz
 

Bienvenu

En prenant acte de la stagnation de la production mondiale de riz au cours des années 1940, la Conférence de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies réunie en 1949, a donné naissance à la Commission internationale du riz afin de promouvoir les activités nationales et internationales liées à la production, la conservation, la distribution et la consommation de riz. La première session ordinaire de la Commission internationale du riz a eu lieu à Bangkok, en Thaïlande, en 1949. Depuis lors, une session de la Commission s’est tenue tous les quatre ans. La réunion la plus récente, la 21ème session, a eu lieu au Pérou en 2006. La table ronde mondiale sur le riz réunissant de nombreux experts a été organisée à Montpellier en France en juillet 2012 afin d’examiner les orientations possibles de la Commission internationale du riz (CIR). Le rapport est disponible ici. La 22ème session de la Commission se réunira du 29 au 30 novembre 2012 à Rome en Italie.

Adhésion
L’adhésion à la Commission internationale du riz est ouverte à tous les pays membres et membres associés de la FAO. Pour devenir membre, le pays doit présenter un instrument d'acceptation auprès du Directeur général de la FAO.
Depuis 1949, les membres du CIR sont passés de 12 à 62. Les 62 membres de la Commission représentent les cinq continents: Afrique, Amérique, Asie, Europe et Océanie. En 2005, la production de riz dans les 62 pays membres a contribué à hauteur de 98,43% de la production mondiale de riz. De même, en 2005, la surface de riz récolté dans ces pays était d'environ 98,08% de la superficie mondiale de riz récolté.

Fonctions de la Commission
L’article IV de la Constitution, modifié lors de la Vème session (1982), a déclaré que la Commission devrait exécuter les fonctions suivantes (hormis sur les questions de commerce international) :

  • examiner de façon suivie les problèmes scientifiques, techniques et économiques liés à la production, conservation, distribution et consommation du riz;
  • encourager et coordonner les recherches sur lesdits problèmes et promouvoir l’application pratique de ces recherches;
  • entreprendre, s’il est nécessaire et opportun, la réalisation de projets coopératifs en vue de résoudre lesdits problèmes;
  • recommander aux Membres de la Commission, par l'intermédiaire du Directeur général de l’Organisation, telles mesures de caractère national ou international que la Commission considère nécessaires ou désirables pour résoudre lesdits problèmes;
  • recommander au Directeur général de l’Organisation de fournir aux Membres de la Commission une assistance technique;
  • rassembler, collationner et diffuser, en utilisant les publications de l’Organisation ou d’autres moyens, des renseignements sur les problèmes dont s’occupe la Commission et sur ses activités; et
  • transmettre à intervalles appropriés au Directeur général de l’Organisation un rapport où sont consignées les vues, recommandations et décisions de la commission, et adresser à la demande du Directeur général ou de la conférence de l’organisation tous rapports concernant les questions qui ont trait à la production, à la conservation, à la distribution et à la consommation du riz.

Core Themes