FAO.org

Accueil > agriculture > Programme de Gestion intégrée de la production et des déprédateurs en Afrique > Activités > Commercialisation et qualité des produits
Programme de Gestion intégrée de la production et des déprédateurs en Afrique
Photo: ©FAO/Riccardo Gangale

Le programme de gestion intégrée de la production et des déprédateurs (GIPD) de la FAO s’appuie sur la formation, la diffusion et la participation communautaire afin d’aider les agriculteurs à augmenter durablement la production agricole, à réduire leur utilisation de pesticides hautement toxiques et à commercialiser plus efficacement leurs produits.

Commercialisation et qualité des produits

Le programme Gestion intégrée de la production et des déprédateurs (GIPD) en Afrique de l’Ouest vise à promouvoir la production d’aliments salubres ainsi que l’amélioration de leur commercialisation afin de contribuer à la génération des revenus des petits agriculteurs et à la réduction de leur vulnérabilité.

La salubrité et la commercialisation des aliments sont des aspects essentiels en agriculture, et tout particulièrement en production maraichère. Il n’y a pas de production rentable sans commercialisation et nombre de producteurs rencontrent de sérieux problèmes en termes d’écoulement de leurs produits. De plus, si l’Afrique de l’Ouest veut nourrir sa population croissante avec des produits nutritifs et salubres, il faudra à tout prix que les contaminations chimiques, biologiques et les dangers physiques soient, dans l’ensemble, mieux maîtrisés.

La GIPD mène depuis 2008 des activités d'appui en matière de commercialisation et de qualité des produits agricoles, en ciblant prioritairement les marchés locaux et sous-régionaux des filières maraichères. Ces activités se concentrent sur le développement des capacités des producteurs agricoles, des groupements de producteurs ainsi que des facilitateurs des Champs écoles des producteurs (CEP), en s'appuyant sur trois grands axes:

  • l’amélioration de la qualité commerciale et sanitaire des produits horticoles;
  • l’organisation et la planification de la production;
  • la recherche et la négociation de marché, ainsi que la commercialisation groupée.

Ces thématiques ont été initialement introduites dans le programme de formation de la GIPD de façon pilote au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal. Deux modules de formation (COQUA1 et COQUA2) ont été développés, éprouvés et approuvés par les producteurs. Ces modules ont été ensuite introduits dans les curricula du système d’extension des CEP pour sensibiliser les producteurs sur les questions de commercialisation et de qualité sanitaire des légumes. Un guide du facilitateur, illustrant ces aspects, est en cours d’élaboration. Depuis lors, les modules ont été utilisés par un nombre croissant d’acteurs en Bénin, Guinée, Mauritanie et Niger, et dans d’autres programmes et par d’autres agences.

De 2008 à 2012, à travers l’animation de 217 CEP au profit de 138 groupements d’agriculteurs, la GIPD a permis la formation en cascade de 17 maitres formateurs, 155 facilitateurs et 5 500 petits producteurs maraichers, dont 70 pourcent sont des femmes.

Suit une liste des projets du programme GIPD passés et en cours qui ont utilisé les modules COQUA: