Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Économie circulaire et solidaire: L’économie circulaire et solidaire, qui rétablit le lien entre les producteurs et les consommateurs, fournit des solutions novatrices pour vivre compte tenu des limites de notre planète

L’agroécologie vise à rétablir le lien entre les producteurs et les consommateurs grâce à une économie circulaire ou à une économie solidaire qui accorde la priorité aux marchés locaux et favorise le développement économique local en créant des cercles vertueux. Les approches agroécologiques promeuvent des solutions justes en fonction des besoins, des ressources et des capacités locaux, ce qui permet l’apparition de marchés plus équitables et plus durables.

Le renforcement des circuits alimentaires courts peut augmenter les revenus des producteurs tout en maintenant des prix justes pour les consommateurs. Il s’agit de nouveaux marchés novateurs  mais aussi de marchés territoriaux traditionnels, sur lesquels la plupart des petits exploitants commercialisent leurs produits.

Les innovations sociales et institutionnelles jouent un rôle crucial en ce qu’elles encouragent la production et la consommation de denrées issues de l’agroécologie. Parmi les innovations qui ont contribué à mettre en relation producteurs et consommateurs, citons les programmes participatifs de garantie, les marchés de producteurs locaux, l’étiquetage fondé sur les dénominations d’origine, l’agriculture soutenue par la communauté et le commerce électronique. Ces marchés novateurs répondent à une demande croissante des consommateurs, qui souhaitent s’alimenter plus sainement.

Repenser les systèmes alimentaires en s’appuyant sur les principes de l’économie circulaire peut aider à s’attaquer au problème mondial qu’est le gaspillage de nourriture en raccourcissant les chaînes de valeur alimentaires et en les rendant plus efficientes du point de vue de l’utilisation des ressources. Actuellement, les pertes et le gaspillage concernent un tiers des aliments produits, qui ne contribuent donc pas à la sécurité alimentaire ni à la nutrition, ce qui ne fait que renforcer la pression sur les ressources naturelles.

L’énergie utilisée pour produire des aliments perdus ou gaspillés représente environ 10 pour cent de la consommation énergétique mondiale et l’empreinte du gaspillage de nourriture équivaut à 3,5 gigatonnes de dioxyde de carbone par an, sous la forme d’émissions de gaz à effet de serre.

Database

Deze paper is onze poging om te verduidelijken wat agroecologie écht is en om aan te tonen dat, wanneer het als een geheel wordt beschouwd, agro-ecologie en haar verschillende principes kunnen leiden tot enorme, positieve effecten op mensenrechten en in het bijzonder op de realisatie van het recht op voedsel....
Manuel
2018
Esta publicação é uma tentativa de esclarecer em que consiste a agroecologia, como é e em mostrar que, quando analisada como um todo, a agroecologia e os seus vários princípios podem ter efeitos positivos significativos em termos de direitos humanos e de direito à alimentação. Simultaneamente, contribui para abordar as...
Manuel
2018
L’agroécologie n’est pas une notion nouvelle. Elle apparaît dans la littérature scientifique dès les années 1920 et a trouvé son expression dans les pratiques des agriculteurs familiaux, dans les mouvements locaux à vocation sociale en faveur de la durabilité et dans les politiques publiques de divers pays du monde. Plus...
Livre
2018
Agronomic practices such as fertilizer application or seed rates have been known to affect rice pests and damage, but the evidence is often blurred in studies on pest management decisions and invisible in studies on pesticide lock-in. Combined agronomic practices and pesticide use may create technological lock-in, occurring when the combination has...
Cambodia
article de journal
2019