Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Efficience: des pratiques agroécologiques novatrices permettent de produire plus en utilisant moins de ressources externes

L’amélioration de l’efficience d’utilisation des ressources est une propriété nouvelle des systèmes agroécologiques, qui planifient et gèrent prudemment la diversité afin de créer des synergies entre différentes composantes du système concerné. L’un des enjeux en matière d’efficience, par exemple, tient au fait que moins de 50 pour cent des engrais azotés appliqués au niveau mondial sur les terres cultivées sont convertis en produits récoltés et que le reste se répand dans l’environnement, ce qui provoque de graves problèmes écologiques.

Les systèmes agroécologiques améliorent l’utilisation des ressources naturelles, en particulier celles qui sont abondantes et gratuites, comme le rayonnement solaire, le carbone atmosphérique et l’azote. En renforçant les processus biologiques et en recyclant la biomasse, les nutriments et l’eau, les producteurs peuvent utiliser moins de ressources externes, ce qui réduit les coûts et les effets négatifs sur l’environnement.

Enfin, une moindre dépendance à l’égard de ressources externes donne des moyens supplémentaires aux producteurs en augmentant leur autonomie et leur résilience face aux chocs naturels ou économiques. L’une des mesures de l’efficacité des systèmes intégrés est l’équivalent de surface cultivée. Elle consiste à comparer les rendements des associations de plusieurs éléments (cultures, arbres, animaux, par exemple) à ceux des monocultures. Les systèmes agroécologiques intégrés correspondent souvent à des équivalents de surface cultivée supérieurs.

Par conséquent, l’agroécologie promeut des systèmes agricoles qui disposent de la diversité biologique, socioéconomique et institutionnelle nécessaire et sont adaptés aux plans spatial et temporel pour contribuer à une meilleure efficience.

Database

This article is the Preface of the virtual issue Agroecological Engineering, published in the journal Agronomy for Sustainable Development (www.springer.com/journal/13593) of the French National Institute of Agricultural Research (http://www.inra.fr/en). "Bring diversity back to agriculture. That's what made it work in the first place." David R. Brower.
article de journal
2015
Biowatch advocates for agroecology as a proven, multi-faceted approach to creating a sustainable, diverse, just food system that applies ecological principles and methods to farming, while addressing wider environmental, economic, social, cultural, and political dimensions in order to transform the industrialised food system.
South Africa
Livre
2016
Harriet Bradley, responsable de la politique agricole et bioénergétique de l’UE, affirme dans cet article que nous produisons actuellement plus de denrées alimentaires qu'il n'en faut dans l'UE, voire même en trop grande quantité lorsqu'il s'agit de la viande et de produits laitiers.  Nos systèmes alimentaires seront en danger si...
Article
2020
This article reviews the main initiatives underlying ecologically intensive agroecosystems, analyses basic concepts, and proposes a framework for action. The rainforest model, the dry forest model, and the American Prairie are exemplified as three main natural systems at the basis of the mimicry concept. The link between biodiversity and the...
article de journal
2012
The Map of Agroecology Knowledge and Practice is a technological platform that allows the mapping and exchange of Agroecological experiences in order to bring people (in every nook and cranny, from the countryside to the city), to strengthen, and create new networks of collaboration that enhance the sharing of real...
Site web
2019