FAO.org

Accueil > Plateforme des connaissances sur l'agroécologie > Connaissances > 10 éléments > Efficience
Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Efficience: des pratiques agroécologiques novatrices permettent de produire plus en utilisant moins de ressources externes

L’amélioration de l’efficience d’utilisation des ressources est une propriété nouvelle des systèmes agroécologiques, qui planifient et gèrent prudemment la diversité afin de créer des synergies entre différentes composantes du système concerné. L’un des enjeux en matière d’efficience, par exemple, tient au fait que moins de 50 pour cent des engrais azotés appliqués au niveau mondial sur les terres cultivées sont convertis en produits récoltés et que le reste se répand dans l’environnement, ce qui provoque de graves problèmes écologiques.

Les systèmes agroécologiques améliorent l’utilisation des ressources naturelles, en particulier celles qui sont abondantes et gratuites, comme le rayonnement solaire, le carbone atmosphérique et l’azote. En renforçant les processus biologiques et en recyclant la biomasse, les nutriments et l’eau, les producteurs peuvent utiliser moins de ressources externes, ce qui réduit les coûts et les effets négatifs sur l’environnement.

Enfin, une moindre dépendance à l’égard de ressources externes donne des moyens supplémentaires aux producteurs en augmentant leur autonomie et leur résilience face aux chocs naturels ou économiques. L’une des mesures de l’efficacité des systèmes intégrés est l’équivalent de surface cultivée. Elle consiste à comparer les rendements des associations de plusieurs éléments (cultures, arbres, animaux, par exemple) à ceux des monocultures. Les systèmes agroécologiques intégrés correspondent souvent à des équivalents de surface cultivée supérieurs.

Par conséquent, l’agroécologie promeut des systèmes agricoles qui disposent de la diversité biologique, socioéconomique et institutionnelle nécessaire et sont adaptés aux plans spatial et temporel pour contribuer à une meilleure efficience.

Database

The primary obstacle to sustainable food security is an economic model and thought system, embodied in industrial agriculture, that views life in disassociated parts, obscuring the destructive impact this approach has on humans, natural resources, and the environment. Industrial agriculture is characterized by waste, pollution, and inefficiency, and is a...
Article
2016
Sustainable International Agriculture (SIA). The MSc programme Sustainable International Agriculture (SIA) is a joint study programme of the agricultural faculties of the University of Göttingen and the University of Kassel-Witzenhausen. All SIA modules are taught in English. The study programme is internationally oriented and offers three possibilities for specialization (profiles):...
Germany
Apprentissage
In this brochure, we have brought together a number of experts who are well known in their respective fields. They share their visions of how agriculture can be transformed from its current, destructive form, to one that will help reverse the environmental damage done by industrial agriculture, and one which...
Rapport
The MSc Food Systems is a joint venture of six leading European higher education institutes: The University of Kassel in Witzenhausen (Faculty of Organic Agricultural Sciences), the University of Applied Sciences Fulda (Faculty of Nutritional, Food and Consumer Sciences), the University of Ghent, Belgium (Faculty of Bioscience Engineering), Institute Supérieur...
Belgium - Denmark - France - Germany - Romania
Apprentissage
Around the world, women forge change in their communities using agroecological approaches. Yet, surprisingly little has been written about this subject. This issue of Farming Matters shows how women can transform a situation of exclusion, crisis and social vulnerability, into a positive spiral of innovation, solidarity, and personal growth.
article de journal
2015