Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Recyclage: le recyclage permet de réduire les coûts économiques et environnementaux de la production agricole.

Le gaspillage découle de l’activité humaine, il n’existe pas dans les écosystèmes naturels. En imitant ces écosystèmes, les pratiques agroécologiques contribuent aux processus biologiques qui régissent le recyclage des nutriments, de la biomasse et de l’eau au sein des systèmes de production et, partant, elles accroissent l’efficience d’utilisation des ressources et réduisent au minimum le gaspillage et la pollution.

Le recyclage peut avoir lieu tant sur les exploitations qu’à l’échelon des paysages, grâce à la diversification et à la création de synergies entre différentes composantes et activités. Lorsque des systèmes agroforestiers comprennent des arbres à racines profondes, par exemple, ceux-ci peuvent capturer les nutriments que les racines des végétaux annuels ne peuvent atteindre. Les systèmes cultures-élevage favorisent le recyclage de la matière organique par l’utilisation du fumier pour le compost ou directement en tant qu’engrais, et des résidus de cultures et des sous-produits agricoles pour nourrir les animaux.

Le cycle des nutriments représente 51 pour cent de la valeur économique de l’ensemble des services écosystémiques autres que les services d’approvisionnement et l’intégration de l’élevage y joue un grand rôle. De même, dans les systèmes riz-poisson, les animaux aquatiques aident à fertiliser les sols et à lutter contre les organismes nuisibles, ce qui réduit les besoins en engrais externes et en pesticides.

Le recyclage comporte de nombreux avantages: il permet de boucler les cycles et de réduire le gaspillage, d’où une dépendance moindre à l’égard de ressources externes, d’autonomiser les producteurs et de réduire leur sensibilité aux perturbations des marchés et aux chocs climatiques. Le recyclage de la matière organique et des sous- produits offre de nombreuses possibilités d’innovation agroécologique.

Database

The dosage effects of phosphorous applications on yield of maize and chickpea under mono-cropping and intercropping systems were investigated using Jiang-Gu inorganic phosphorus fractionation method in irrigated sierozems in the Gansu Yellow River Irrigation District. The results showed that the contents of inorganic phosphorus were in the following order: OP >...
China
article de journal
2015
The city of Madison, Wisconsin is built on an isthmus between two lakes fed from largely agricultural lands. Water quality, affected by excess phosphorus (P) in particular in this area, is a significant concern for urban, recreational, and environmental stakeholders. The entire community needed a mechanism through which land management...
United States of America
Innovation
2018
Pea-maize intercropping has been a vital crop production mode in irrigated areas of Hexi Corridor in Gansu Province. However, there some problems of heavy fertilization while symbiotic N2 fixation have been neglected in local crop production in the region. Thus, field trials were conducted in Wuwei City, Gansu Province, in...
China
article de journal
2014
The Proceedings book includes the contributions from agreocology experts and practitioners that took part as speakers in the International Symposium on Agroecology for Sustainable Agriculture and Food Systems in China held Kunming, Yunnan, China from 29-31 August 2016. The volume has been prepared in order to collect and disseminate further...
China
Comptes rendus des travaux de conférence
2018
The aim of this study was to determine nitrogen use efficiency and reduce environmental pollution caused by excessive use of nitrogen fertilizer in pea-maize intercropping fields in irrigated areas of Hexi Corridor, Gansu Province. To that end, a field experiment was conducted in 2011 to determine the spatial and temporal...
China
article de journal
2014