AGRONoticias América Latina y el Caribe
 

Noticias: detalle

FAO forma miles de beneficiarios directos en infraestructuras de agua
Fecha de publicación:12/06/2011
País: Haití
Fuente: FAO

Sécurité Alimentaire et Gestion durable de l’Environnement - SAGE -GCP/HAI/024/EC

La FAO forme plusieurs milliers de  bénéficiaires directs d’infrastructures hydrauliques
Nous sommes heureux de vous apprendre, Mesdames/Messieurs que la FAO travaille à assurer la pérennisation des ouvrages réalisés dans le cadre du projet SAGE.
En effet,  satisfaite de construire à ce jour plus de 650 citernes sur les 732 prévues et 83 bassins de rétention d’eau sur les 120 prévus, la FAO veut assurer la pérennisation et l’utilisation efficace de ces infrastructures hydrauliques (Bassins de rétention et Citernes) construits dans le cadre du projet SAGE. Aussi a-t-elle organisé pour les bénéficiaires directs de ces ouvrages des sessions de formation.
Au total, 4.260 chefs de ménages dont 3660 bénéficiaires de citernes et 600 bénéficiaires de bassins de rétention sont déjà et devraient être formés au cours de la période Avril-Juin sur les cinq (5) communes d’intervention du projet. Les sessions de formation pour les 3660 bénéficiaires de citernes ont pris fin, à la grande satisfaction des participants.
L’Activité de formation pour les citernes
Il a fallu organiser 106 sessions pour couvrir cette formation sur les citernes : 14 à Fort-Liberté, 18 à Ferrier, 28 à Ouanaminthe, 13 à Capotille et 33 à Mont-Organisé. De ces sessions de formation, six (6) étaient dédiées spécifiquement aux volontaires des différents comités citernes. Nous appelons volontaires ces personnes  ( hommes et femmes) qui ont jouee et jouent un rôle de facilitateur dans le cadre des différentes activités à réaliser après la construction du citerne.
Initialement prévu pour  2196 personnes, a raison de trois (3)  trois chefs de ménages par citernes, le nombre de sessions de formation autour des citernes a été revu a la hausse et permis de faire la promotion pour une exploitation au quintuple (cinq personnes) de chaque citerne. C’est ainsi que les animateurs du groupe DCP ( Développement Communautaire Participatif) sont arrivées à former plusieurs centaines de personnes en plus.

Le tableau suivant doit vous permettre de comprendre mieux les résultats atteints par rapport aux prévisions.

Commune

Nombre de formations réalisées

Nombre de citernes

Nombre de personnes formées

Objectif personnes à former

Réalisation/Objectif

Capotille

13

60

219

300

73%

Ferrier

18

152

502

760

66%

Fort-Liberté

14

120

365

600

61%

Mont-Organisé

33

200

1025

1000

103%

Ouanaminthe

28

200

715

1000

72%

Total

106

732

2826

3660

75%

 

Les informations collectées à partir des fiches de suivi font état de 2 826 personnes formées. Ce qui représente 75% de l’objectif fixé au départ. Le taux le plus faible a été enregistré à Fort-Liberté (61% de l’objectif) suivi de Ferrier 66% de l’objectif. La réalisation complète de l’objectif a été atteinte, disons mieux dépassée, à Mont-Organisé (103%) (Voir tableau ci-contre).  

Les formations et la problématique du genre: On s’attendait à une présence féminine très  remarquable dans les sessions de formations pour les bénéficiaires de citernes mais tel n’a pas été le cas. En effet, seule une différence de 3% les sépare des hommes (53% contre 47%). 
La présence féminine a été plus remarquable à Ferrier où 59% des participants aux sessions de formations etaient de sexe féminin. La présence de femmes aux sessions de formation a été plus faible à Capotille (43%) que dans les autres communes.

Tableau 2. Répartition des participants aux formations selon le sexe

Commune

Hommes

Femmes

% Femmes

Total participants

Capotille

124

95

43%

219

Ferrier

205

297

59%

502

Fort-Liberté

159

206

56%

365

Mont-Organisé

493

532

52%

1025

Ouanaminthe

348

367

51%

715

Total

1329

1497

53%

2826

Notons également que la plupart des sessions de formation ont eu lieu en milieu rural. Seulement 17 des 106 sessions de formations ont eu lieu en milieu urbain. Si les formations autour des citernes ont été bouclees, celles qui concernent les bassins continuent. Il reste quatre sessions de formation pour les bénéficiaires de bassins de rétention. A date on a déjà réalisé quatorze (14) sessions de formations pour un total de 340 bénéficiaires.

Nous vous communiquerons en temps et lieu d’autres informations sur nos réalisations. Veuillez recevoir nos distinguées salutations.

Pour informations supplémentaires, contactez Messieurs Charlito Louissaint de la direction de communication, 3828 4626 / Patrick Blanchard du DCP 3807 0423 , Junior Licette, M&E 3732 8560.

Fort-Liberté , le 20 juin 2011

 

 

 

 

Enlace: Comunicado de Prensa
Author: FAO
Publicado por: AGRONoticias