AGRONoticias América Latina y el Caribe
 

Noticias: detalle

Haití trabaja para mejorar el rendimiento de los proyectos agrícolas
Fecha de publicación:11/11/2013
País: Haití

Dimanche 10 novembre, s’est achevée une session de formation de 3 jours, portant sur les nouveaux outils du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) et du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF). Cette session organisée par l’Unité d’étude et de programmation du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), visait à l’amélioration de la qualité de la préparation des éléments constitutifs du dossier à fournir au MPCE et MEF pour le financement des projets inscrits dans le Programme d’Investissement Public (PIP).

Cet atelier-formation, qui s’est tenu au Kaliko Beach (Côte des Arcadins), était co-animé par des responsables du MPCE, du MEF et de la Commission Nationale des Marchés Publics, et s’adressait en tout premier lieu, aux gestionnaires de projets du MARNDR financés par les ressources nationales. Cette formation permettra aux participants de peaufiner les différents documents de projets sur la base des nouvelles exigences du MPCE et de vérifier leur alignement par rapport aux priorités nationales et sectorielles. Les interventions ont porté sur différents outils tels que le nouveau format de la Fiche d’Identification et d’Opération de Projet (FIOP), le cadre logique, le plan opérationnel, le plan de trésorerie, le plan de passation des marchés publics et les mécanismes de décaissement.

Selon le MARNDR, les retombées de cette formation se manifesteront au cours de l’exercice 2013-2014 par l’augmentation du niveau de décaissement à 90% contre 61% pour l’exercice antérieur. Le taux d’absorption des crédits, qui est actuellement très faible, devrait dépasser les 80% pour l’exercice en cours. Le Ministère entend s’engager fermement dans la voie de la gestion axée sur les résultats, en améliorant de manière significative la qualité de la dépense publique, notamment à travers le renforcement des mécanismes de préparation et de programmation du PIP et de la reddition des comptes.

Cette initiative s’inscrit dans la logique de rendre le MARNDR plus performant, au regard du sous Programme de Renforcement Institutionnel et de la Gouvernance du secteur Agricole (PRIGSA) du Plan triennal de Relance Agricole (PTRA). D’autres ateliers-formations similaires, qui porteront sur les thématiques d’intérêt, sont prévus pour l’exercice en cours.

Palabras clave: Haití, formación, rendimiento agrícola, proyectos, producción, seguridad alimentaria
Publicado por: HaitiLibre.com