La FAO en Amérique latine et aux Caraïbes

Initiative Régionale 3 (IR3)

L'éradication de la faim en Amérique Latine et les Caraïbes exige un changement de paradigme : la région devrait adopter un modèle agricole pleinement durable qui protège ses ressources naturelles, favorise un développement socio-économique équitable, lui permette de s'adapter aux changements climatiques et de faire face aux catastrophes naturelles qui sont de plus en plus récurrentes.
Grâce à la priorité régionale " Utilisation durable des ressources naturelles, adaptation aux changements climatiques et gestion des risques de désastres, la FAO fait la promotion des actions qui soutiennent la transition vers le développement durable du secteur agricole, de la pêche et des forêts, à partir d'une approche socio-économique et environnementale, en renforçant la sécurité alimentaire et nutritionnelle face dans le cadre des Objectifs de Développement Durable.

IR3 - Utilisation durable des ressources naturelles, adaptation aux changements climatiques et gestion des risques de désastres

Especial COP25

Une agriculture pleinement durable qui protège les ressources naturelles

L'Amérique Latine et les Caraïbes doivent réaliser une transition vers une agriculture, une pêche, et une gestion forestière pleinement durables, pour parvenir à l'éradication de la faim et préserver les ressources naturelles qui soutiennent la sécurité alimentaire de la région.

L'Amérique Latine et les Caraïbes constituent l'une des régions les plus riches du monde en termes de ressources naturelles. Avec seulement 8% de la population globale, elle dispose de 23% des terres cultivables, reçoit 29% des précipitations de la planète et possède sept (7) des vingt-cinq(25) endroits du monde les plus concentrés en espèces endémiques.

Cependant, l'exploitation rapide de ses ressources menace la base même de la sécurité alimentaire régionale, la richesse qui a permis à la région de faire un bond vers l'éradication de la faim et de la pauvreté.

L'agriculture durable que propose la FAO à la région contribue à la conservation des sols, des eaux et des ressources génétiques végétales et animales, est respectueuse de l'environnement, techniquement appropriée, économiquement viable et socialement inclusive et équitable. Elle garantit la sécurité et la diversité alimentaires et génère des biens et services environnementaux vitaux.

Faire face aux changements climatiques , les désastres naturels, les epidémies et maladies

Les changements climatiques ne sont plus une menace, mais une réalité. Pour en finir avec la faim en Amérique Latine et les Caraïbes, cela exige de s'adapter à leurs effets et limiter leurs conséquences dont l'une d'entre elles est la fréquence de plus en plus élevée des catastrophes et des phénomènes climatiques extrêmes.

Entre 2003 et 2014, le coût des désastres occasionnés par les phénomènes naturels en Amérique Latine et les Caraïbes a atteint 34 milliards de dollars, un quart des pertes au niveau global, affectant ainsi 67 millions de personnes.

Un tiers de la population régionale vit dans des zones très exposées aux menaces et selon l'indice de risque climatique global, trois des cinq pays avec les risques les plus élevés se trouvent en Amérique Latine et dans les Caraïbes: Honduras, Haïti et Nicaragua.

Le secteur agricole est l'un des secteurs les plus vulnérables aux désastres et en particulier aux évènements climatiques. On estime qu'entre 2003 et 2013, 13% des pertes et dommages causés par les désastres dans les pays en développement ont affecté le secteur agricole.

La crise dans les chaines de valeur alimentaires constitue un autre facteur à prendre en compte, en raison des épidémies et maladies transfrontalières des animaux et des plantes, qui peuvent affecter négativement l'approvisionnement et le commerce alimentaires dans la région.

Avec la réduction adéquate des risques et les politiques agro-environnementales nécessaires pour affronter les changements climatiques, les pays de l'Amérique Latine et des Caraïbes peuvent renforcer leur sécurité alimentaire, construire des systèmes agricoles durables et améliorer la capacité de millions de personnes face à ces menaces.

L'Initiative Régionale 3 (IR3) appuie les pays dans l'élaboration de politiques agro-environnementales, accompagne le processus de formulation d'une stratégie régionale de Gestion des Risques de Désastres dans le cadre de la CELAC, et consolide les systèmes de contrôle d'épidémies et de maladies d'origines végétale et animale.

Principaux résultats

  • Les Institutions et les politiques de gestion durable des ressources naturelles, d'adaptation aux changements climatiques et de gestion des risques de désastres sont renforcées ;
  • Réduction de la dégradation des ressources naturelles nécessaires à la production d'aliments ;
  • La sécurité alimentaire et nutritionnelle est renforcée par la réduction de l'impact des changements climatiques et les systèmes de productions végétale et animale sont plus résilients ;
  • Une plus grande coopération entre les pays pour affronter les risques de désastres qui affectent la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.

Actions à mettre en œuvre dans la région

Au niveau national, l'IR3 mettra l'emphase sur 15 pays prioritaires: Grenade, Guyane, Haïti, Jamaïque, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname, Guatemala, Nicaragua, Salvador, Honduras, République Dominicaine, Belize, Bolivie, Colombie et Paraguay.

Les principales actions de la FAO dans ces pays visent à renforcer les plans nationaux de gestion des risques, améliorer l'adaptation des agriculteurs familiaux aux changements climatiques et consolider les systèmes d'information agro-climatique et de prix. En outre, l'IR3 travaille au renforcement des capacités institutionnelles afin de promouvoir la résilience aux effets négatifs des changements climatiques, tout en appuyant les processus de récupération des zones dégradées.

Les Caraïbes

L'IR3 fera la promotion de la mise en œuvre de l'initiative sur la Croissance Bleue de la FAO, et les actions prévues dans le SAMOA Pathway relative à l'utilisation durable des ressources naturelles, l'agriculture climatiquement intelligente et le renforcement des systèmes d'alerte précoce des catastrophes.

Amérique Centrale

L'IR3 renforcera la résilience dans le Couloir Sec de l'Amérique Centrale, en promouvant le partage d'expériences entre les pays de la région et d'ailleurs, la mise en place d'un système d'alerte précoce pour la sécheresse, et l'optimisation de la gestion intégrée et durable des sols et des eaux. Elle appuiera les mécanismes financiers de transfert des risques pour les agriculteurs familiaux, notamment les services d'assurances et les mutuelles d'urgence, entre autres.

Amérique du Sud

La FAO travaillera avec les pays pour promouvoir la gestion durable des ressources naturelles, la gestion des risques de désastres dans les secteurs liés à la production animale/végétale à travers des mécanismes de coopération Sud-Sud et le renforcement des systèmes d'extension rurale pour l'adaptation des agriculteurs familiaux aux changements climatiques.

Videos