FAO.org

Accueil > Thèmes > Aquaculture

Aquaculture

Fish harvesting

L’aquaculture est l’élevage d’organismes aquatiques dans les zones côtières et intérieures appelant une intervention dans le processus d’élevage en vue d’en améliorer la production.

C’est probablement la filière de production alimentaire qui connaît la croissance la plus rapide, et elle produit actuellement près de 50 pour cent des poissons destinés à la consommation humaine dans le monde.

Rôle de la FAO dans l’aquaculture

Développement de l’aquaculture

Environ 567 espèces aquatiques sont actuellement élevées dans le monde, ce qui représente une mine de diversité génétique intra- et inter-spécifique

L’aquaculture est pratiquée aussi bien par des paysans très pauvres  dans les pays en développement que par des entreprises multinationales.

Manger du poisson est ancré dans la tradition culturelle de nombreuses populations et le poisson est un aliment très bon pour la santé, qui possède d’excellentes qualités nutritionnelles. C’est une bonne source de protéines, d’acides gras, de vitamines, de minéraux et de micronutriments essentiels.

Les plantes aquatiques, telles que les algues, représentent aussi une importante ressource pour l’aquaculture, car elles contribuent à la nutrition, aux moyens d’existence et à d’autres utilisations industrielles importantes.

Quatre-vingts pour cent de la production aquacole actuelle dérive d’animaux qui se situent en bas de la chaîne trophique tels que mollusques et poissons herbivores et omnivores.

En raison de l’essor qu’elle connaît depuis 30 ans, et de la relative stabilisation des pêches de capture, il y a tout lieu de croire que la croissance future du secteur des pêches proviendra essentiellement de l’aquaculture.

Une stratégie aquacole durable doit:

  • reconnaitre que les aquaculteurs doivent tirer une juste récompense de leur activité
  • garantir un partage équitable des coûts et des avantages
  • promouvoir la création de richesses et d’emplois
  • faire en sorte que chacun ait accès à une nourriture suffisante
  • gérer l’environnement au profit des générations futures
  • assurer un développement rationnel de l’aquaculture, avec des responsables et une industrie bien organisés.

L’objectif ultime de l’aquaculture est de développer pleinement son potentiel pour:

  • que les communautés prospèrent et les populations soient en meilleure santé
  • offrir plus de possibilités d’améliorer les moyens de subsistance, en améliorant les revenus et la nutrition
  • promouvoir l’autonomisation des aquaculteurs et des femmes.

L’aquaculture et la FAO 

Consciente du fait que  la contribution de l’aquaculture à la sécurité alimentaire s’accroît rapidement, la FAO fournit une assistance technique en mettant en œuvre le Code de Conduite pour une pêche responsable qui:

  • promeut le développement durable de l’aquaculture, en particulier dans les pays en développement, par le biais d’une amélioration de l’impact environnemental du secteur,  de la gestion de la santé et de la biosécurité
  • fournit des analyses et des rapports périodiques sur la situation et les tendances du développement de l’aquaculture aux niveaux mondial et régional, en partageant connaissances et informations
  • élabore et met en œuvre des politiques et des cadres juridiques efficaces propres à promouvoir un développement durable et équitable de l’aquaculture, avec des avantages socio-économiques accrus.

Le Sous-Comité de l’aquaculture offre un forum pour des consultations et des débats sur l’aquaculture.

Il conseille aussi le Comité des pêches (COFI) sur les questions techniques et de politique générale touchant à l’aquaculture et sur les activités que devra mener l’Organisation.

La FAO fournit d’innombrables informations et outils sur le  développement de l’aquaculture et les problèmes et les opportunités qui en découlent dans le monde entier.