FAO.org

Accueil > Themes_collector > Biodiversité > Politiques
Biodiversité

Les développements politiques et le dialogue

La vision commune de la FAO pour une alimentation et une agriculture durables comprend cinq éléments qui visent à réduire l’impact sur l’environnement et qui permettent de trouver des compromis et des synergies entre les secteurs, en incluant les autres dimensions de la durabilité.

La FAO compte plus de 70 instruments et mécanismes sur la durabilité des problèmes sectoriels et intersectoriels, dont beaucoup font référence à la biodiversité.

La FAO développe et soutient les pays dans la mise en œuvre d'instruments normatifs, tels que les accords internationaux, les codes de conduite, les plans d'action internationaux, les normes techniques et autres textes traitant directement ou indirectement de la biodiversité. Citons, à titre d’exemple, le Code de conduite volontaire pour une pêche responsable, qui repose sur le respect dû aux écosystèmes et à la biodiversité et qui, 20 ans plus tard, a conduit aux directives de mise en œuvre de l’approche écosystémique des pêches et de l'aquaculture. Le Code de conduite international de la FAO/OMS sur la gestion des pesticides définit des normes de conduite en matière de gestion rationnelle des pesticides, à la fois pour les autorités gouvernementales et pour les fabricants de pesticides.

Les organes de la FAO qui travaillent sur la biodiversité

Le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, soutenu par la FAO, encourage la conservation et l'utilisation durable de la diversité génétique des plantes. Il a apporté une contribution fondamentale à la réalisation de la sécurité alimentaire pour tous, tout en aidant les chercheurs et les agriculteurs à adapter leurs cultures au changement climatique. 

La Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture est le seul organe intergouvernemental permanent qui s'occupe spécifiquement de la question de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture. Elle vise à atteindre un consensus international sur les politiques d'utilisation durable et de conservation des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture ainsi que sur le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation. 

La Convention internationale pour la protection des végétaux a été adoptée pour prévenir et contrôler l’introduction et la propagation de parasites et de mauvaises herbes pour les plantes. Les normes, les directives et les recommandations internationales sont reconnues par l'Accord sur l'application des mesures sanitaires et phytosanitaires de l'Organisation mondiale du commerce.